des_travailleuses_de_sexe_bb.jpg

Une travailleuse de sexe déshabille un militaire « djakpata » à Menontin

Actualités

La scène s’est passée la veille de la fête de ramadan, donc le mercredi 7 Août 2013 tard dans la nuit. Une travailleuse de sexe a déshabillé un « Djakpata » à Ménontin.

La scène s’est passée la veille de la fête de ramadan, donc le mercredi 7 Août 2013 tard dans la nuit. Une travailleuse de sexe a déshabillé un « Djakpata » à Ménontin.
Profitant de l’ambiance des belles de nuits, le militaire Djakpata a voulu satisfaire sa libido au détour d’une pose de l’équipe stationnée dans les encablures des feux tricolores de Mènontin non loin de Bénin marché.

Après le « seul coup » appliqué à la travailleuse de sexe qui n’attend que sa pitance, le militaire « Djakpata » a voulu user de trafic d’influence pour dribbler la « TS » qui est une ancienne et très expérimentée du métier. Devant le refus de l’agent de remettre les sous pour mettre fin à la polémique, la travailleuse de sexe n’a pas hésité à saisir le militaire par les colles et lui administrer des paires de gifles avant de déchirer son treillis.

des_travailleuses_de_sexe_bb.jpg

Avant l’alerte à ses camarades qui l’attendaient pour continuer la patrouille, la travailleuse de sexe de nationalité togolaise a pris la clé des champs. C’est alors que la victime a informé ses collègues qui ont lancé une chasse pour retrouver la frondeuse.

Ces dérives sont à décourager avec la dernière rigueur pour ne pas jeter du discrédit sur l’opération « Djakpata » déclenchée pour renforcer la sécurité des paisibles populations.