Zou : Voici pourquoi la tontine “adogbè” est interdite dans le Zou

Economie & Tech

(‘Le Préfet fait une proposition pour pallier  toutes formes de désagréments)

La tontine dite “adogbè” est une forme de tontine répandue sur le territoire béninois. Nonobstant son caractère social,sa mauvaise gestion créé souvent des tensions . Dans le Zou, elle est désormais interdite. Le Préfet s’est prononcé sur la situation.

La tontine «  adogbè » est désormais interdite dans tout le département du Zou. Dans ce département du Bénin, une dizaine de personnes sont en prison pour une affaire de « adogbè ». Pour votre gouverne, Adogbè est une forme de tontine où les organisateurs collectent l’argent des adhérents et leur remettent selon les modalités des vivres, des ustensiles et d’autres objets voire de l’argent à hauteur de la cotisation de chaque membre.  Soit par semaine, par mois ou par an.

En décembre 2021, à la fin de l’année,  plusieurs adhérents n’ont pas pu entrer en possession du fruit de leur cotisation dans le département du Zou. Suite à des plaintes, les mis en cause ont été interpellés, mis en prison et l’activité interdite .

Selon Firmin Kouton, préfet du département du Zou intervenant sur Frisson radio, «…il a été observé que certains n’ont pas pu respecter cet engagement  malgré les avertissements sévères que je leur avais adressés ». Des propositions ont été faites par l’autorité préfectorale afin de pallier  toutes formes de  désagréments. Selon  le préfet, il s’agira « de mettre d’abord les biens à la disposition des populations et de collecter leur sous comme les crédits vente ».

Plusieurs personnes ont été interpellés dans le Zou. « C’est tout un établissement. Ils ont des agents qui sont déjà en prison, le procès suit son cours  les profiteurs qui sont en fuite sont actuellement recherchés».

Pour éviter que d’autres ne tombent dans les appâts « nous avons écrit à  nos maires et les commissaires pour pouvoir mettre fin à cette activité dans toutes les communes du département »

Mireine YAHOUNGO