boni_yayi.jpg

Voici la vraie version du communiqué du gouvernement

Politique

Conformément aux dispositions de l’article 54 notre constitution du 11 décembre 1990, le président de la république a procédé le 28 mai 2011 à la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale à l’issue des élections législatives et présidentielle.
Guidé par sa foi en une république une et indivisible ainsi que par son attachement aux valeurs éthiques et morales de bonne gouvernance, de transparence, d’obligation de résultat et de reddition des comptes, il a fait appel à des femmes et à des hommes dotés de compétence, d’intégrité et suffisamment représentatifs de la diversité de notre nation. Après plus de deux ans de collaboration, il reconnait que les membres de cette équipe gouvernementale n’ont pas démérité. Chacun d’eux à sa manière a déployé des efforts pour apporter sa contribution au succès de la marche de notre pays vers le progrès et le développement. Il saisit cette occasion pour renouveler à chacun d’eux au nom de la nation ses sincères félicitations et ses remerciements pour le travail accompli dans un esprit de patriotisme, de sacrifices de courage et d’abnégation. Comme vous le savez, de nouveaux enjeux nous interpellent aujourd’hui dans la lutte contre la pauvreté et les exclusions.

Ces nouveaux défis axés sur la nécessité de poursuivre les réformes dans un esprit de cohésion et de détermination requièrent d’insuffler une dynamique à une nouvelle équipe gouvernementale. C’est pourquoi, il a décidé de mettre fin ce jour 8 août 2013 aux fonctions des ministres en attendant la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale et ce conformément à l’alinéa 3 de l’article 54 de la constitution. Les membres de ce nouveau gouvernement seront incessamment porté à la connaissance de notre peuple après la procédure prévue en la matière par les dispositions de l’article 54 de notre constitution.

Le secrétaire général de la présidence de la Présidence de la République

Emmanuel Tiando

l’article 54 de la constitution

Le Président de la République est le détenteur du pouvoir exécutif. Il est le chef du Gouvernement, et à ce titre, il détermine et conduit la politique de la Nation. Il exerce le pouvoir réglementaire.
Il dispose de l’Administration et de la Force Armée. Il est responsable de la défense nationale.
Il nomme, après avis consultatif du Bureau de l’Assemblée Nationale, les membres du Gouvernement ; il fixe leurs attributions et met fin à leurs fonctions.
Les du Gouvernement sont responsables devant lui.
Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, de tout emploi public, civil ou militaire et de toute autre activité professionnelle.
Les actes du Président de la République autre que ceux prévus aux Articles 60 et 115 sont contresignés par les Ministres chargés de leur exécution ».