Bénin : « La pratique du cunnilingus est dangereuse sur le plan spirituel », selon Dr Florent Eustache Hessou

Actualités

(« Le vagin de la femme est le temple de la sorcellerie », a-t-il dévoilé sur Océan FM)

Outre sur Océan FM à Cotonou, le nouveau docteur en sociologie anthropologie Florent Eustache. HESSOU a fait parler de lui sur  URBAN FM PARAKOU, précisément sur l’émission LE PAQUET. Il s’est prononcé sur la pratique du cunnilingus qu’il qualifie de dangereuse.

« La pratique du cunnilingus est dangereuse sur le plan spirituel. Si vous avez l’habitude de foutre votre langue dans la partie génitale de la femme, vous avez perdu le “Dô chê” et aussi vous foutez votre vie en l’air…La langue ne doit pas aller là-bas… », a déclaré Florent Eustache. HESSOU sur URBAN fm.

Pour ceux qui ne le savent pas, le cunnilingus (ou cunnilinctus) est une pratique sexuelle orale qui consiste à stimuler les différentes parties des organes génitaux féminins à l’aide de la langue, des lèvres ou du nez. Il est utilisé soit comme préliminaire, soit comme acte sexuel à part entière. Dans les deux cas il peut mener jusqu’à l’orgasme ( Wikipedia).

« Le vagin de la femme est le temple de la sorcellerie »

Après la soutenance de sa thèse de doctorat en sociologie anthropologie de développement sur la sorcellerie,  Florent Eustache HESSOU Journaliste et écrivain, est au cœur d’une grosse polémique après avoir déclaré sur Ocean FM que « Le vagin de la femme est le temple de la sorcellerie ». Reçu par le confrère Paterno GOMEZ, Dr Hessou a d’abord clarifié son nouveau titre : « Je ne suis pas docteur en sorcellerie, je ne suis pas sorcier non plus », a-t-il précisé. Sur URBAN FM PARAKOU, Florent Eustache HESSOU a à nouveau dévoilé un autre secret. La pratique du cunnilingus, dit-il, est dangereuse sur le plan spirituel.

Nelie DODJINOU défend Florent Eustache HESSOU

Dr Florent Eustache HESSOU a soutenu sa thèse sur ” la représentation sociale de la sorcellerie(Aze) chez les fons au Sud du Bénin” en sociologie anthropologie.

Sur la toile, des béninois lui ont attribué le grade de Dr en sorcellerie, ce qui est faux. Et s’en est suivi des commentaires les plus dégradants les uns après les autres. Dans un commentaire publié dans les réseaux sociaux, Nelie DODJINOU défend Florent Eustache HESSOU : « Voilà quelqu’un qui a fait des recherches pour expliquer un fait social et la seule chose pour le contredire c’est de l’insulter.Tous savent que la sorcellerie existe et tous ont peur de ce phénomène qui détruit des vies.

Maintenant quelqu’un passe presque 5 ans de sa vie à fouiller et est  venu vous dire voilà comment ça fonctionne. En réalité ce phénomène a aussi un côté positif. Comment vivre sans être victime. Mais vous rejetez tout en bloc et même c’est sa personne qui fait objet d’insulte.Vous encouragez pas du tout la recherche au Bénin.

Il y a quelques mois une  dame a fait sa thèse sur la prostitution, toujours en sociologie anthropologie. Est-ce pour autant qu’elle est une prostituée ?? Même si Florent est un initié en quoi ça gêne quelqu’un ??Ce sont des chercheurs qui vous expliquent des phénomènes sociaux. Point.

Hier ( mardi 16 novembre, Ndlr), Dr HESSOU était sur Radio Océan pour parler de la dimension spirituelle du sexe de la femme. Si vous n’avez pas compris demandez de plus amples explications. C’est plus respectueux que d’insulter sa personne. Combien parmi vous ont cherché à comprendre comment fonctionne la sorcellerie et bien lui il l’a fait. Il vous livre le résultat de ses recherches.

Si vous n’êtes pas d’accord faites vos recherches et venez le contredire. Il a fait un travail scientifique et porte désormais le grade de docteur en tant que socio-anthropologue. Et comme le malheur n’arrive jamais seul il y a eu incendie à la radio Océan après son passage. Coïncidence ou réaction des sorciers ?? Chacun se fera son opinion. Encourageons la recherche et prenons de la hauteur et acceptons nos réalités Socio culturelles pour mieux vivre dans ce bas monde. NB: Pitié ne venez pas dire que je suis son assistante en sorcellerie. J’émets juste un avis».

Emmanuel A.T.