Gouvernance : Rufino d’Almeida opère un changement dans les transports sur les parcs à Bohicon

Société

Au cours d’une séance qu’il a tenue lundi avec les différents syndicats de conducteurs de taxis auto des gares routières de sa commune, le maire de Bohicon Rufino d’Almeida, qui avait le préfet du Zou à ses côtés, a interdit les chargements hors parc et prévenu les contrevenants de sanctions fermes.

Le maire a d’entrée, rappelé aux responsables de syndicats des gares routières que “les chargements hors parc ont un impact négatif sur la santé des caisses communales et bloquent en partie la bonne exécution du plan de développement communal”.

Les chargements hors parc sont aussi sources de pertes récurrentes, de comportements déviants, d’accidents et ne favorisent pas la sécurité des personnes et des biens, poursuit Rufino d’Almeida, qui conclut qu’à la longue, si rien n’est fait, les chargements hors parc vont ternir l’image de la commune après avoir fragilisé les syndicats.

Voilà pourquoi, selon le maire de Bohicon, “il faut fermement mettre fin aux chargements hors parc et y veiller à tous les niveaux”.

A titre d’exemple et chiffres à l’appui le maire informe que “la grande gare routière de Bohicon rapporte moins de 200 mille F CFA par mois dans les caisses de la commune, malgré les millions qui sont brassés là” déplore-t-il.

Le préfet Firmin Kouton, présent à la séance a “invité les responsables syndicaux à veiller sur l’application stricte de cette décision importante du maire pour le bien de tous, afin de ne pas s’exposer à la répression”.

Selon le préfet, la réalisation des œuvres de développement quotidiennement réclamées par les populations dépend de la mobilisation des ressources locales, dont celles générées par les gares routières.

Suite à ces différentes sensibilisations des deux autorités, les responsables syndicaux ont “promis jouer leur partition pour que cessent les chargements hors parc sur le territoire communal de Bohicon”.Ils ont sollicité le soutien du maire pour le succès de leur mission.

 

Avec ABP

Laisser un commentaire