Conseil des ministres : 305 enseignants radiés en 2018 réintégrés dans la fonction publique

Actualités

Bonne nouvelle. Les 305 enseignants radiés pour avoir refusé de participer à l’évaluation des connaissances en 2018 sont réintégrés dans la fonction publique. Autre décision importante prise en conseil des ministres de ce mercredi 18 janvier 2023 , le reversement dans le corps des fonctionnaires, des agents contractuels de droit public remplissant les conditions exigées lors de cette évaluation.

Courant 2018, le gouvernement avait, dans le cadre de la mise en œuvre d’un plan d’amélioration de la qualité de l’enseignement au Bénin, initié un processus d’évaluation des connaissances intellectuelles et professionnelles des enseignants de la maternelle, du primaire et du secondaire général afin d’identifier clairement les niveaux de compétence et les besoins en renforcement de capacités.

Selon Salimane Karimou, ministre de l’enseignement primaire, l’intention du gouvernement «  n’est pas pour supprimer des emplois, mais pour les créer”.

« L’objectif de cette évaluation est le renforcement des capacités des enseignants », avait souligné Salimane Karimou.

Malgré les explications fournies à l’époque, sur le bien-fondé de la mesure au profit du système éducatif, certains enseignants avaient décidé de boycotter les sessions organisées. Au total, il s’agit de 113 enseignants du primaire et 192 du secondaire. Ils avaient été, en conséquence, radiés de la Fonction publique.

Radiés, ces enseignants n’ont eu de cesse de solliciter la clémence du gouvernement, notamment à travers les responsables des Centrales et Confédérations syndicales.

Au cours d’un meeting organisé vendredi 25 février 2022 par la Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB)  pour dire non à la cherté de la vie, un représentant des enseignants radiés est  monté au créneau, 30 mois après leur radiation de la fonction publique. Il a expliqué leur quotidien difficile depuis ce temps. Outre la CSTB d’autres confédérations syndicales ont aussi imploré la clémence du gouvernement.

Par ailleurs, sur la base d’une communication conjointe du ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, des ministres chargés des Enseignements maternel et primaire, secondaire, puis de la Fonction publique et tenant compte de la dimension sociale du dossier, le Conseil des ministres du 18 janvier 2023 a  marqué son accord pour la levée des sanctions infligées aux intéressés et leur réintégration dans la Fonction publique.

Reversement dans la fonction publique des agents contractuels de droit public ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20 à l’occasion de cette évaluation

Par ailleurs, il a été décidé conformément aux engagements du gouvernement, de reverser dans le corps des fonctionnaires, tous les agents contractuels de droit public ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20 à l’occasion de cette évaluation.Les ministres concernés prendront les dispositions appropriées pour l’opérationnalisation diligente de ces décisions.

S.E.