Russie : Vladimir Poutine, 5 choses à savoir sur sa compagne Alina Kabaeva

International

L’ancienne gymnaste russe Alina Kabaeva, présentée comme la compagne de Vladimir Poutine, vivrait en Suisse où une pétition demande son départ.

Elle a brillé pour ses exploits de gymnaste et son nom est aujourd’hui directement lié au président russe Vladimir Poutine et à la guerre en Ukraine. Alina Kabaeva, âgée de 38 ans, est présentée comme la compagne du chef d’Etat russe. Qui est-elle vraiment ?

Une ancienne étoile de la gymnastique

Alina Kabaeva a multiplié les victoires dans sa carrière. Elle a remporté cinq titres européens (1998, 1999, 2000, 2002 et 2004), trois titres mondiaux (1999, 2003 et 2007) et deux médailles olympiques (le bronze à Sydney en 2000 et l’or à Athènes en 2004). Elle était surnommée “la femme la plus souple du monde”. En 2001 au cours des Goodwill games en Australie, elle est contrôlée positive au furosémide, un puissant diurétique, une substance interdite. La Fédération internationale de gymnastique la suspend alors pendant un an. Ironie de l’histoire, son titre mondial est revenu à une gymnaste… ukrainienne.

De la gymnastique à la politique et aux affaires

En 2007, Alina Kabaeva est élue du parti de Vladimir Poutine Yedinaya Rossiya à la Douma, l’Assemblée nationale russe. Sept ans plus tard, en 2014, elle devient présidente du conseil d’administration du National Media Group, la plus grande organisation médiatique de Russie. Elle n’est plus apparue publiquement depuis 2018.

Une relation ultrasecrète

Vladimir Poutine est officiellement célibataire depuis son divorce d’avec Lioudmila Chkrebneva en 2014. Le couple est resté marié de 1983 à 2013 et a deux enfants, Maria et Ekaterina, 36 et 35 ans. La relation d’Alina Kabaeva avec Vladimir Poutine avait été rendue publique par un quotidien russe dès 2008. Vladimir Poutine l’avait démentie. “Rien ne filtre de cette relation, ils ne s’affichent jamais en public, mais ils vivent ensemble”, confiait récemment au Parisien le diplomate et écrivain Vladimir Fédorovski. “Je les crois très proches, sincèrement unis”.

Une vie cachée en Suisse

Alina Kabaeva vivrait en Suisse. Plusieurs médias ont assuré qu’elle y résiderait avec ses enfants – deux fils et une fille – dont le père serait Vladimir Poutine. Elle serait établie dans un chalet des Alpes suisses ultra-protégé selon le quotidien allemand Bild et le journal américain Page Six. Elle vivrait précisément à Lugano, non loin de l’Italie, selon Media Entertainment Arts Worldwide. Y est-elle encore ou est-elle rentrée à Moscou ? Là encore, impossible d’avoir une confirmation officielle.

Une pétition pour obtenir son départ

Une pétition a été lancée en Suisse sur le site change.org pour obtenir le départ du pays d’Alina Kabaeva et l’annulation de ses titres olympiques. Le texte qui accompagne la pétition la compare à Eva Braun, l’ancienne maîtresse d’Adolf Hitler. Cette pétition a atteint 60 000 signatures avant d’être supprimée.