Afrique : Une matriarche adresse un message à Talon sur sa gestion du Bénin

Politique

Depuis son élection à la tête du Bénin en 2016, le président Patrice Talon, fait des heureux…. Il y a de cela quelques jours, une matriarche, âgée de plus de 90 ans, après un tour de ville à Porto-Novo avec son petit-fils, a adressé un message au président de la république.

La vieille de plus de 90 ans ne fait pas partie de ceux qui pensent que “Patrice Talon ne pense qu’à lui seul”, comme il l’a déclaré dans son discours d’investiture en avril 2016. Le président pense au Bénin et à son développement. « Allez dire au Président de la République Patrice Talon que même si je ne peux le voir, qu’il soit sûr et certain que quand je ne serai plus de ce monde, je dirai à mes ancêtres qu’un fils de ce pays, armé de courage et d’audace, a transformé ma ville capitale, Porto-Novo. Je ne savais plus que cette ville allait connaître une transformation aussi fulgurante. Dites à Patrice Talon que je lui souhaite une longue vie » . L’information fait le tour des réseaux sociaux. “(…) le Bénin est devenu un paradis grâce à Patrice Talon”, fait savoir un internaute de la diaspora. Et a un autre de dire que le Bénin est 1er producteur du coton en Afrique. Le pays a aussi connu une nette avancée dans la production de céréales dans la sous-région. Patrice Talon est le genre de Président dont les pays africains ont besoin. Il est un “président qui écoute beaucoup, qui parle peu mais qui agit”, a déclaré récemment a Bohicon au Benin, l’Imam malien Mahmoud Dicko.

Pour plusieurs béninois qui circulent dans Cotonou et d’autres villes du pays, le Benin change sous Patrice Talon. Avec l’asphaltage, les voies interieures dans les villes ont ete réhabilitées. Le pays est en chantier. Certains souhaitent même que le président Talon fasse un troisieme mandat pour poursuivre le changement du Bénin après 2026, même si l’intéressé n’est pas encore demandeur et que la constitution interdise plus de deux mandats à un président de la république au Bénin . C’est le cas de Loth Houénou qui s’appelle désormais Abdoul Razack, après son séjour carcérale et sa conversion à l’Islam. Sur les réseaux sociaux notamment, et dans certains debats, il appelle à un troisième mandat de Patrice Talon.

Quant aux fonctionnaires de l’État qui perçoivent à temps et reguliérement leurs salaires, certains souhaitent voir encore longtemps Patrice Talon à la tête du Bénin afin que les bonnes choses se poursuivent. Meme si depuis quelques semaines, des travailleurs, notamment de la FESEN/CSTB haussent le ton demandant au Président de la république d’honorer sa promesse, celle de la revalorisation des salaires, annonce fin 2021 par le Président de la république, ainsi que le payement des salaires aux AME, douze mois sur douze, à quelques jours de la rentrée scolaire 2022-2023.

A C. C.