Bénin : Qui est Ashok Mirchandani , l’ex consul de l’Inde décédé à 70 ans

Economie & Tech

Ashok R. Mirchandani n’est plus. Il est décédé à l’âge de 70 ans. L’ex  consul de l’Inde  est au Benin depuis 1976. Qui est l’homme ?

Ashok Mirchandani est marié et père de deux enfants. Il laisse derrière lui un bilan élogieux. Il a joue un grand role dans  la diversification de la coopération multisectorielle ente le Bénin et l’Inde. Membre actif de Rotary International, il est surtout connu pour sa détermination dans la lutte pour l’éradication de la Polio au Bénin et en Afrique.

Il prit  sa retraite publique à  70 ans

Né en 1951 à Darjeeling dans l’Etat du Bengale-Occidental en Inde, Ashok Mirchandani prend sa retraite publique à l’âge de 70 ans au terme d’un parcours socio-professionnel au service du social. Installé au Bénin en janvier 1976 après un court séjour au Nigeria, Ashok Mirchandani est journaliste de formation et passionné des relations internationales. Il a contribué à la création de plusieurs associations à but non lucratif dans le social en Inde avant de s’envoler en Afrique où il a passé toute sa vie. En 1971, il fut l’initiateur de la première édition du semi-marathon de Darjeeling.

Au Bénin, bien qu’étant dans le commerce, il a fait du social son cheval de bataille. Assistance aux orphelins, divers dons aux pauvres, Noël aux enfants des quartiers défavorisés de Cotonou sont à mettre à son actif.

En 1984, la passion de Ashok R. Mirchandani pour le social l’amène à adhérer au Rotary Club de Cotonou. Il demeure membre de cette association avec le titre de président fondateur du Rotary Club Cotonou Centre. En 1985 à l’occasion de son centenaire, le Rotary International avait jugé utile de faire de l’éradication de la Poliomyélite sa priorité. De 1000 cas de polio par an en 1985, le Benin est passé à zéro cas en 2000. Le leadership de Ashok R. Mirchandani a été déterminant dans l’éradication de la poliomyélite au Bénin et en Afrique. Son dévouement et son implication personnel l’ont amené à être successivement membre du Comité national de certification de l’éradication de la polio du Ministère de la Santé en 1996.

De 2003 à 2020 il a remplacé le professeur Goudoté en tant que président du Comité national pour la poliomyélite (CNPP). Il fut également président du Comité de Mobilisation Sociale de MS pour Eradication de la polio, puis président de African Regional Inter Agency Coordination Commitee (ARICC) de l’OMS jusqu’à sa dissolution à la fin de l’éradication de la poliomyélite en Afrique.

Tout ce dévouement au service du social a valu à monsieur Ashok R. Mirchandani plusieurs distinctions honorifiques au sein du Rotary International.

Concomitamment à ses activités au service du social, monsieur Ashok est également Past Président du Yatch Club International Benin.

Maître d’orchestre de la coopération Bénin -Inde

Fort de ses expériences en République du Bénin, Ashok R. Mirchandani est depuis 10 ans fondé de l’Indian International School au Bénin. De 1991 à 2020, président fondateur l’association de la communauté indienne du Bénin . En 1999, Ashok Mirchandani devient le premier consul honoraire de l’Inde près le Bénin. En vingt années d’exercice, il a été la cheville ouvrière de la fructueuse coopération multisectorielle entre le Bénin et l’Inde

Dans le secteur de l’agriculture, on peut citer la mécanisation agricole en cours au Bénin, les dons de tracteurs et divers équipements, et les projets d’adduction d’eau villageoise. L’accroissement des échanges commerciaux entre le Bénin sans occulter le secteur de la santé caractérisé par les dons d’ambulances et de médicaments essentiels, ainsi que la facilité d’approvisionnement du Bénin en médicaments génériques en Inde etc… sont à mettre à l’actif de monsieur Ashok Mirchandani.

Dans le secteur de l’éducation, l’Inde continue de mettre des centaines de bourses à la disposition des étudiants béninois dans le secteur de l’informatique, des langues, de la production agricole. Fort de son bilan très élogieux, le Consul Général Honoraire de L’Inde au Bénin va passer la main dans les mois à venir dès que son successeur recevra l’approbation du gouvernement béninois. Il se dit confiant pour la pérennité des œuvres entamées par la nouvelle équipe qu’il trouve dynamique. A l’âge de 70 ans, monsieur Ashok ne quitte pas le Bénin. Il laisse juste les activités qu’il ne peut accomplir à cause de son état de confinement forcé.

S.E.

1 thought on “Bénin : Qui est Ashok Mirchandani , l’ex consul de l’Inde décédé à 70 ans

Laisser un commentaire