Sierra Leone : Plusieurs morts dans une marche contre la faim, la SLBA condamne

Afrique

Sierra Leone

Plusieurs morts dans une marche contre la faim, la SLBA condamne

 

Plusieurs morts ont été enregistrés dont des forces de sécurité publiques lors d’une manifestation contre la faim mercredi 10 août à Freetown, capitale de la Sierra Léone, et dans d’autre villes du pays. L’Association du Barreau de Sierra Leone (SLBA) est gravement préoccupée par la manifestation et condamne. Lire sa déclaration de presse

DÉCLARATION DE PRESSE

 MANIFESTATION ILLÉGALE ET TENTATIVE ALLÉGUÉE EN SIERRA LEONE

 L’Association du Barreau de Sierra Leone (ci-après dénommée “SLBA”) est gravement préoccupée par la manifestation violente et illégale qui a eu lieu le 10 août 2022 à l’est de Freetown et dans certaines parties de la province du nord de la Sierra Leone, en particulier la ville de Makeni et  Lungi, précédé d’une rhétorique incitative de la part de certains Sierra-Léonais antipatriotiques, tant au pays qu’à l’étranger.

 La SLBA est saisie d’enregistrements vidéo diffusés publiquement de la manifestation violente et illégale avec des images de meurtres brutaux de membres du personnel de sécurité et de pertes de vies civiles, de discours de haine et de fanatisme ethnique et de destruction malveillante de propriétés.  La SLBA présente ses sincères condoléances aux familles endeuillées de nos compatriotes disparus et compatit avec ceux qui ont subi la perte totale de leurs biens.

 Bien que la SLBA reconnaisse les droits des citoyens à s’engager dans une manifestation pacifique en vertu de la Constitution de la Sierra Leone (loi n° 6 de 199), la même chose DOIT être faite dans les limites applicables, en respectant strictement les lois de la Sierra Leone, y compris comme prévu  à l’article 17(1) et (2) de la loi sur l’ordre public, n° 46 de 1965.

 La SLBA condamne cet incident malheureux dans les termes les plus forts et exhorte les citoyens à respecter la loi et à rechercher des moyens légitimes pour exprimer leurs préoccupations et leur mécontentement.

 

 La SLBA prend note du communiqué de presse de l’hon.  Le vice-président de la République de Sierra Leone, le Dr Juldeh, a été diffusé sur le radiodiffuseur public, SLBC TV, le mercredi 10 août 2022, dans lequel le vice-président susmentionné a informé les citoyens que “certains Sierra-Léonais égoïstes au cours des dernières semaines se sont intensifiés  l’appel à la violence et le renversement par la force du gouvernement légitime du président Maada Bio ».  La SLBA condamne en outre fermement toute tentative de changement anticonstitutionnel du gouvernement légitime de la Sierra Leone.  Un changement de gouvernement ne peut se faire que par un moyen constitutionnel ;  tout autre moyen non conforme à nos lois serait manifestement illégal et criminel.