Bénin : L’UP au chevet des forces de défense et de sécurité victimes des violences pré-électorales

Politique

Une forte délégation du Parti politique Union Progressiste (UP) était ce jeudi 27 Avril  au chevet des éléments des forces de défense et de sécurité blessés lors des récentes violences pré-électorales survenues au Bénin.

La délégation composée de plusieurs députés du Parti ) savoir Gérard Gbénonchi, Augustin Ahouanvoébla, Sèdami Fagla Mèdégan, Nouémou Domitien, Mora Sanni accompagnés d’autres cadres comme Antoine Idji Kolawolé, Abraham Zinzindohoué et la Directrice de l’administration du Parti, Christhelle Houndonougbo Alioza est conduite par le président du Parti Union progressiste ( UP), Bruno Amoussou. Ces personnalités ont fait le déplacement de l’Hôpital d’Instructions des Armées de Cotonou pour manifester la compassion et le soutien de l’UP aux forces de défense et de sécurité victimes des violences pré-électorales.

La délégation de l’UP a été accueillie par le Medecin-Colonel Félicien Yao Hounto, Directeur de cet hôpital. qui a d’abord présenté à ses hôtes, dans son bureau, le point de la situation.

Ils sont au total, 22 blessés convoyés à l’Hôpital d’Instructions des Armées de Cotonou. Parmi eux, 15 ont été blessés par balles,  4 ont subi des dégâts collatéraux et 3 blessés par accident lors du dégagement du matériel électoral. Au nom des trois,  il y a un(01) blessé assez grave qui porte une fracture cervicale qui a nécessité une intervention chirurgicale. Selon le directeur, tous ces blessés sont déjà hors de danger grâce à la réussite des opérations d’extraction des balles reçues et la réparation des dégâts osseux.

Après ce point, la délégation de l’UP s’est rendu dans les différentes salles d’hospitalisation où ces blessés reçoivent des soins afin de leur témoigner la compassion de l’UP et manifester à leur égard le soutien du parti.

Ému par le constat des séquelles subies par ces forces de défense et de sécurité, le Président Bruno Amoussou a adressé au nom du parti, des mots de réconfort et d’encouragement aux victimes. Il a lancé un appel à un pacifisme non hypocrite et rassure l’opinion publique des efforts constants de l’Union Progressiste pour la paix au Bénin. Dans la discrétion, l’UP a aussi apporté son soutien financier aux forces de défense et de sécurité victimes des violences pré-électorales.

Armelle C. CHABI

1 thought on “Bénin : L’UP au chevet des forces de défense et de sécurité victimes des violences pré-électorales

Laisser un commentaire