Bénin : Paul Hounkpè nommé chef de file de l’opposition, Bertin Koovi réagit

Politique

Par décret N° 2021- 183 du 28 avril 2021, Paul Hounkpè, secrétaire exécutif du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent est nommé  nouveau chef de file de l’opposition béninoise. Aussitôt après la publication du décret présidentiel, Bertin Koovi réagit, se réclame aussi chef de file de l’opposition véritable participative, constructive.

Dans un audio en date du 3 mai, Bertin Koovi président de l’Alliance Iroko se réclame aussi «  chef de file de l’opposition béninoise véritable,  participative et constructive ». Il relève « une différence » entre lui et le ministre Hounkpè nommé par décret le 28 avril chef de file de l’opposition.

Pour Bertin Koovi, cela s’entend. Le parti  Force Cauri s’est déjà conformé à la nouvelle charte des partis politiques ; ce qui n’est pas encore le cas de l’alliance Iroko. Mieux, dit-il, « les Fcbe n’ont jamais dit qu’ils étaient un parti participatif, constructif ». « Quand  l’alliance Iroko dit qu’elle est une opposition véritable, participative constructive, ça veut dire qu’elle est prête quoique opposant à travailler avec le président Talon, même aller jusqu’à entrer dans son gouvernement ». Ce n’est pas la même chose.  Koovi réplique à ceux qui se moque de lui et disent qu’il n’a pas eu ce qu’il voulait. « Je suis en train d’innover dans la politique béninoise et vous aurez à apprendre et à apprendre encore », indique-t-il. Bertin Koovi félicite Paul Hounkpè d’avoir été nommé chef de file de l’opposition béninoise et clarifie : « on n’est pas dans la même posture. On n’a pas les mêmes ambitions, on n’a pas les mêmes attributions. Je me suis donné mes propres attributions, participer à ce que le président construise le développement ».

Que dit la loi du chef de file de l’opposition ?

Il faut souligner qu’au Bénin, selon l’article 7 de la loi portant statut de l’opposition, « est considéré comme l’un des chefs de l’opposition, tout chef d’un parti politique de l’opposition dont le nombre de députés à l’Assemblée nationale constitue de façon autonome un groupe parlementaire. Le même texte indique qu’est également considéré comme l’un des chefs de l’opposition, tout chef d’un groupe de partis de l’opposition constitué en groupes parlementaires à l’Assemblée nationale. Et enfin, considéré comme l’un des chefs de l’opposition, tout chef de parti politique de l’opposition représenté ou non à l’Assemblée nationale mais ayant totalisé au moins 10% des suffrages exprimés à l’issue des dernières élections législatives ou communales. En cas d’égalité du nombre de députés, le chef de file de l’opposition est le chef du parti politique déclaré de l’opposition ayant le plus grand nombre d’élus communaux à l’occasion des dernières élections communales.

En cas d’égalité du nombre d’élus communaux, le chef de file de l’opposition est le chef du parti de l’opposition ayant réuni le plus grand nombre de suffrages aux dernières élections législatives.

En cas d’absence de représentation de l’opposition à l’Assemblée nationale, est désigné chef de file de l’opposition le chef du parti politique de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre d’élus communaux.

En cas d’égalité du nombre des élus communaux, le chef de file de l’opposition est le chef du parti de l’opposition ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages exprimés lors des dernières élections communales ».

Faut-il le préciser, le chef de file de l’opposition est nommé par décret pris en Conseil des ministres sur proposition du Conseil électoral de la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA).

Aux dernières élections communales, le parti Fcbe a totalisé au moins 10% des suffrages exprimés. Paul Hounkpè, numéro 1 dudit parti est nommé à juste titre chef de file de l’opposition. Il est le colistier de Alassane Soumanou, candidat malheureux à la présidentielle d’avril 2021. Voir ci-dessous le décret portant nomination de Paul Hounkpè, chef de file de l’opposition.

Emmanuel Amour T.

 Hounkpe, décret portant nomination chef de file de l’opposition 

1 thought on “Bénin : Paul Hounkpè nommé chef de file de l’opposition, Bertin Koovi réagit

Laisser un commentaire