Rentrée scolaire 2022-2023 au Bénin : Le point de la rencontre gouvernement -Syndicats

Actualités

La rencontre  de la Commission nationale de Concertation, de Consultation et de Négociations collectives avec les partenaires sociaux s’est tenue ce jeudi 8 septembre à Cotonou. Principal sujet à l’ordre du jour, la rentrée scolaire 2022-2023. Voici le point fait par le ministre d’Etat, Abdoulaye Bio Tchané à la presse au terme de la session.

Cette  session extraordinaire de la Commission nationale de Concertation, de Consultation et de Négociations collectives  s’est tenue en présence du ministre d’Etat en charge du développement et de la coordination de l’action gouvernementale ; du ministre des enseignements maternel et primaire ; du ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle ; de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Elle a été exclusivement consacrée aux questions liées à la prochaine rentrée scolaire et universitaire 2022-2023 qui commence le 19 septembre 2022.  A cette session, gouvernement et secrétaires généraux des confédérations et centrales syndicales des travailleurs se sont mis d’accord pour une rentrée apaisée.

“Nous venons de finir la réunion de la commission avec les Centrales syndicales mais aussi avec le Patronat. C’est désormais cette commission qui est chargée des négociations et des concertations avec les partenaires sociaux. Cette session extraordinaire a été consacrée exclusivement aux questions liées à la rentrée scolaire. Et après la présentation des ministres, les trois ministres chargés de l’éducation, nous avons échangé sur les conditions de préparation de la rentrée et nous avons convenu que cette préparation s’est bien passée et que, on peut considérer que la rentrée scolaire prochaine de ce mois de septembre va se passer dans des conditions normales. Le principal sujet de préoccupation et du gouvernement et des partenaires sociaux, vous le savez, a été la situation des Aspirants au Métier d’Enseignant (AME) où le gouvernement continue de travailler sur les conditions d’amélioration de leurs conditions de travail. Le gouvernement a annoncé à la session, qu’en attendant que les décisions soient prises d’ici quelques semaines, pour faciliter la reprise des classes par les AME, une avance de salaire d’un mois leur sera accordée dès ce mois de septembre. Et je crois que ça a été bien accepté et bien perçu par les centrales syndicales qui étaient à la réunion ».

S.E.