Présentation des vœux à la coordination UP de l'Ouémé : Le coordinateur Louis G. Vlavonou et les élus up de l’ouémé se donnent de nouveaux défis politiques en 2021 et 2023

Politique

Le coordinateur départemental Ouémé de l’Union Progressiste (UP), Louis G. Vlavonou entouré des maires et élus du Grand baobab de l’Ouémé, des députés Augustin Ahouanvoébla, Hypolite Hazounme, Victor Hounsa et Léon Bocovè à l’occasion de la cérémonie de présentation des voeux, édition 2021, a lancé un appel pour que le cap politique soit maintenu. C’était ce mardi 09 février 2021 au parc d’attraction Moucharaf Gbadamassi de Porto-Novo.

Ils sont venus des 09 communes de l’Ouémé pour le compte des élus municipaux et communaux de l’Union Progressiste (UP) pour souhaiter leurs voeux 2021 à leur coordination départementale. Une cérémonie qui est devenue une tradition pour faire le bilan et projeter les défis. Dans le cas d’espèces, il s’agit des défis politiques car l’UP revient des dernières élections municipales et communales, comme étant la première force politique en contrôlant 07 communes sur les 09 de l’Ouémé. Une performance politique qu’il convient de maintenir et de cultiver, a rappelé le rapporteur de la coordination départementale Ouémé de l’UP, l’honorable Augustin Ahouanvoébla. Mais avant cet appel, l’honneur a échu au maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, pour le compte des élus UP de l’Ouémé, de prendre la parole et de rassurer la coordination, tels des soldats, de leur engagement.

“….Je voudrais remercier nos leaders qui nous ont permis de porter haut le flambeau de l’UP dans l’Ouémé. Notamment le coordinateur Louis G. Vlavonou, le rapporteur Augustin Ahouanvoebla et les honorables membres de la coordination pour ce qu’ils ont fait pour étendre les tentacules du baobab dans l’Ouémé. Je voudrais présenter nos voeux de bonne santé, de paix et de succès politique. Nous sommes prêts pour les joutes à venir. Nous travaillerons pour continuer à faire de l’UP, la première force politique de l’Ouémé. À vos ordres!…”, a laissé entendre le maire Charlemagne Yankoty.

Prenant la parole, le président de l’Assemblée nationale et coordinateur départemental Ouémé de l’UP, Louis G. Vlavonou a levé un coin de voile sur les défis politiques qui attendent sa famille politique en 2021 et 2023. 2021 est un acquis mais l’UP de l’Ouémé doit faire le meilleur score et obtenir un fort taux de participation au scrutin présidentiel du 11 avril prochain.

“…Demain pour nous à l’Union Progressiste se prépare dès maintenant au-delà du défi d’avril prochain en pointant notre regard sur 2023…”, a déclaré Louis G. Vlavonou. Pour lui, le choix de l’UP en soutenant la candidature du président Patrice Talon et sa colistière est bon. “…Chers Camarades, à l’Union Progressiste, nous sommes sur le bon chemin… Il ne nous reste qu’à cultiver et rester fidèles au slogan de notre brillant parti politique : «Maintenons le cap !»

Maintenons le cap pour qu’aux lendemains des élections présidentielles prochaines, l’UP-Ouémé marque encore positivement l’échiquier politique de par les résultats que nous sortirons des urnes pour notre candidat et sa Vice-présidente. Il s’agit donc pour nous de quadriller dès à présent le terrain afin de confirmer la suprématie de notre parti sur toutes les autres formations politiques du département de l’Ouémé.”, a-t-il martelé. Parlant des conseils, le coordinateur Ouémé de l’UP est allé droit au but: “…Militantes et militants,

2021 est une année de grands défis politiques. Pour relever ces défis, nous devons taire nos divergences éventuelles et nos frustrations mêmes les plus légitimes. Ce n’est qu’à ce seul prix que nous aurions préservé l’intérêt suprême de notre famille politique…”

En guise de vœux, Louis G. Vlavonou a laissé entendre :”… En priant Dieu le Père Céleste de veiller par son Esprit Saint sur chacun de nous, je voudrais souhaiter que 2021 vous permette de vous affirmer pleinement. Aussi bien individuellement que collectivement. Je nous souhaite surtout de ne pas abandonner nos ambitions, mais plutôt de trouver de nouvelles façons de les propulser.

En cette nouvelle année, continuons à utiliser pleinement le pouvoir de la diversité et de l’inclusion afin de stimuler l’innovation sociopolitique, de lutter contre les inégalités et enfin de créer de nouvelles opportunités.

Que nos différences soient la source de notre force et qu’elles nous ouvrent la voie vers de nouvelles réalisations ambitieuses…”

Avec H. OBINTI

Laisser un commentaire