Bénin : Le CNHU-HKM réagit suite au décès d’un détenu à l’hôpital

Santé & Culture

Après le décès d’un detenu de la prison civile d’Abomey-Calavi vendredi 16 décembre 2022 au Centre national hospitalier et universitaire Hubert Koutoukou Maga de Cotonou (CNHU-HKM), l’hôpital donne sa part de vérité dans un communiqué.

Le détenu est décédé. Mais, il n’est pas mort « dans les couloirs des urgences », selon la direction générale du CNHU-HKM.

En effet, dans la journée du vendredi 16 décembre 2022, un détenu de la prison civile d’Abomey-Calavi a été transféré d’urgence dans le plus grand et vieux hôpital  du Bénin pour des soins. Selon les informations qui ont circulé notamment dans les réseaux sociaux, le détenu est mort dans les “couloirs des urgences” de l’hôpital.

Dans un communiqué signé par le chef de la Cellule de communication de l’hôpital, la direction générale de l’hopital fait savoir que « le dispositif de prise en charge diligente des patients en provenance des maisons d’arrêt a effectivement accueilli » le détenu. La direction générale du CNHU-HKM ajoute que le détenu aurait « bénéficié de soins appropriés ». Mais, l’évolution de son tableau a nécessité son transfert dans une autre clinique universitaire de l’hôpital. « Malheureusement son décès a été constaté avant son admission dans le service de transfert sans signe de détresse particulier », fait savoir la direction générale. Elle invite les web-activistes à la retenue et les exhorte à aller à la source de l’information pour éviter de créer des situations de psychose au sein de la population.

La Rédaction