Le 1er Août 2015 sera célébrée à Abomey-Calavi

Politique

Les manifestations officielles de la fête de l’indépendance édition 2015 auront lieu à Abomey-Calavi. Le chef de l’État Boni Yayi accepte ainsi une demande du maire Patrice Hounsou Guèdè au lendemain de son départ de l’alliance Fcbe pour l’alliance ADN de Houdé.

C’est ce mercredi 11 mars 2015 que l’annonce a été faite à Calavi. Et ce, à l’occasion de la cérémonie de la pose de la 1ère pierre de construction du grand complexe d’infrastructures socio-communautaires financé par l’ONG IYF de la Corée du Sud. Un joyau dont la construction est estimée à 20 milliards de nos francs..
A la cérémonie officielle de pose de première pierre, le maire Hounsou-Guèdè a dans son discours d’accueil indiqué que ce projet donnera un nouveau visage à la commune qui serait prête d’abriter de grandes manifestations officielles comme celle du 1er Août.. ” La commune d’Abomey-Calavi est prête à accueillir les prochaines manifestations officielles de la fête du 1er Août”, a indiqué le maire Hounsou-Guèdè. Une demande qui a été accordée aussitôt comme une lettre à la poste par le chef de l’État. C’est d’ailleurs une demande que le maire de Calavi a faite le 1er aout 2014. Il l’a réitéré ce 11 mars devant le chef de l’Etat qui a aussitôt mordu à l’appât de Patrice Hounsou-Guèdè. Qui l’eut crû ? Surtout que cette demande intervient juste au lendemain du départ de Patrice Hounsou-Guèdè des Forces Cauris (mouvance) pour l’alliance ADN de Valentin Houdé, député et ancien ministre des sports du général Mathieu Kérékou ( 1972-1990 et 1996 -2006).
Boni Yayi devra, selon la constitution du 11 décembre 1990, fêter son dernier 1er Août en tant que chef de l’Etat béninois dans la commune d’Abomey-Calavi. Selon la constitution, son dernier et deuxième mandat prend fin en Avril 2016.
Le maire Hounsou-Guèdè vient de réussir un pari, celui d’avoir réussi à obtenir pour Calavi l’organisation officielle des festivités nationales du 1er aout au Bénin.. Toutefois, Hounsou-Guèdè devra batailler dur avec sa nouvelle alliance pour d’abord se faire réélire en tant que conseiller puis maire après les élections communales et municipales prévues en mai 2015.

Jean Louis KOGBEDJI