2è session ordinaire du conseil communal de Dogbo : L’appel du maire  Agossou à la population de Dogbo

Politique

« Je demande à la population de Dogbo de nous soutenir, de nous croire et de croire à ce que nous sommes en train de faire… »

La deuxième session ordinaire de l’année 2020 du conseil communal de Dogbo ouverte ce lundi 29 juin 2020 dans la salle des délibérations N° 2 de la mairie, a connu son épilogue tard dans la soirée après étude et adoption des points inscrits à l’ordre du jour. Pari gagné pour le maire Magloire Agossou, son rapport d’activités du 2eme trimestre 2020 a été voté à l’unanimité des conseillers UP et BR. Dans une interview, le maire Agossou a appelé la population de Dogbo à  soutenir le conseil communal. Impressions.

 

« …A Dogbo, nous sommes dociles et tout le monde veut le développement de Dogbo. Les questions à l’ordre du jour sont des questions qui révèlent du développement. Donc tout le monde a intérêt ; même les conseillers du BR sont avec nous (ndlr : conseillers de l’UP).

Vous-mêmes, vous avez vu, nous sommes en train de voter 100% (ndlr : chaque point inscrit à l’ordre du jour). Donc il n’y a pas de problème à Dogbo. Je remercie les uns et les autres pour leur contribution et je souhaite que ça soit ainsi jusqu’à la fin pour que notre dénominateur commun qui est le développement de Dogbo soit atteint. A cœur vaillant rien d’impossible ! Si vous décidez d’aller, il y a l’esprit divin qui vous accompagne et tout le long du chemin, tout va comme-ci on mettait de l’eau sur une montagne, et ça doit descendre à une vitesse donnée. Donc, nous avons la volonté. Toute l’équipe, a une très bonne volonté pour faire développer les choses, donc je suis sûr qu’on arrivera au bout d’un grand développement pour Dogbo.

Nous ne pouvons pas parler de bilan aussitôt parce que je dois rencontrer les acteurs de ces travaux, discuter avec eux et voir pourquoi les choses ne sont pas accélérées, quelles sont les difficultés qu’ils rencontrent avant de parler de bilan.

Je demande à la population de Dogbo de nous soutenir, de nous croire et de croire à ce que nous sommes en train de faire afin que ça soit beau pour nous tous. Parce que, si vous ne vous croyez pas vous n’allez pas vous entendre sur un point. Donc de nous croire et de savoir que nous voulons le développement de Dogbo et non le bien être de nous-même conseiller ».

 

Transcription :  A.C.C.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *