Soutenance de thèse en Sociologie-Anthropologie à l’UAC : Gérard Agognon décroche son doctorat avec la mention très honorable

Actualités

Gérard Wandji Agognon. Journaliste et Directeur général du quotidien L’Evénement Précis, accède au grade de Docteur avec la mention très honorable et les félicitations du jury international.

 « L’impétrant a abordé une thématique nouvelle. Il a très bien travaillé et tout le jury international a reconnu la valeur de cette thèse de doctorat », a apprécié le Directeur de la thèse: C’est ce mardi 27 octobre 2020 que Gérard Wandji Agognon a soutenu sa thèse de doctorat en Sociologie-Anthropologie, par visioconférence au campus numérique francophone de Cotonou à l’Université d’Abomey-Calavi. , « Emprise du journalisme sur les politiques publiques au Bénin : Fonctions sociologiques de la revue de presse en « fɔn » dans la ville de Cotonou », tel est le thème de la thèse de doctorat dont les travaux de recherche ont été menés sous la direction du Professeur Mohamed Abdou, Maître de Conférences des Universités du CAMES

 

Véritable espace de communication

En ce qui concerne le choix du  sujet, l’impétrant explique que «  la revue de presse apparaît comme un véritable espace de communication. Elle fait l’objet d’une attention particulière de la part des acteurs sociaux et politiques tout en recevant dans les grandes villes du Bénin, dont Cotonou, le centre névralgique des organes de presse en général et celle de la revue de presse en particulier, un écho considérable. Ces revues de presse, jadis uniquement faites en français, se réalisent en langues nationales, dominées par le fɔn et impliquent les médias audiovisuels avec les productions de la presse écrite comme appui ». Selon l’impétrant, une dizaine d’organes de presse audiovisuelle s’adonnent à cette pratique de production et de partage d’informations. Il souligne que « Dans les grandes villes du Bénin, un nombre important de la population accorde une place de choix à l’écoute de la revue de presse radiophonique. Elle constitue alors un moyen permettant aux acteurs sociaux de mieux s’informer et de faire des choix décisifs. Comme il est d’ailleurs constaté, ces informations sont dans une large mesure, essentiellement orientées vers le politique, le social, le culturel et l’économique, sans oublier les faits divers, avec point de convergence les politiques publiques de gestion de la cité ».

En prenant la décision d’aborder ce thème, Gérard Agognon avait pour objectif général d’analyser l’emprise journalistique de cette revue de presse, notamment en langue nationale fɔn à partir de la mise en œuvre des actions publiques dans la ville de Cotonou au Bénin. Ses travaux l’ont conduit à savoir comment la décision publique est prise en fonction des médias. Mieux, quelles modalités, pour quelles raisons, dans quelle mesure et avec quelles conséquences des acteurs politiques et administratifs intègrent-ils la médiatisation des politiques publiques en misant sur la revue de presse en langue nationale, surtout le fɔngbé.

 

Terrain de confrontations entre acteurs politico-administratifs…

En termes d’objectifs spécifiques, il a cherché à cerner les éléments factuels de production de l’information journalistique servant à la revue de presse en fɔn, apprécier les stratégies communicationnelles de la revue de presse en fɔn à l’aune du contexte de production de l’information journalistique dans la ville de Cotonou, et enfin, appréhender les étapes du processus médiatique de légitimation populaire des actions publiques par la revue de presse en fɔn dans la ville de Cotonou. A cet effet, il a mené ses investigations auprès de plusieurs professionnels des médias et institutions du monde des médias telles que la Haac, l’upmb, l’Odem, le Cnpa etc. Il ressort de l’ensemble des résultats qu’il a obtenus que la revue de presse en fɔn, en tant que moyen de communication verbale, constitue dans la ville de Cotonou, un terrain de confrontations entre acteurs politico-administratifs en quête de visibilité et de positionnement sur l’échiquier politique national. Il apparaît également que la revue de presse en fɔn participe du champ de négociation d’un espace de légitimité et de partage de pouvoir dans la formulation et l’exécution des politiques publiques. Un des résultats majeurs est qu’elle apparaît de ce fait, comme un enjeu politique incontournable, dont le contrôle a pour effet de façonner l’image de l’acteur politico-administratif sur l’échiquier politique national.

En effet, les résultats de l’analyse montrent que la revue de presse en fɔn au Bénin, se présente en fin de compte, comme un espace de marchandisation, une sorte de terrain délocalisé où se déroule un jeu politique théâtralisé dans l’arène symbolique du sensationnel, de la manipulation politique et du détournement de l’information, aux fins de  détourner le regard des citoyens  de la façon dont les politiques gèrent la chose publique.

Le jury international qui a examiné le travail est composé de:

-M. AHODEKON Cyriaque C., Professeur Titulaire, (UAC, Bénin) Président

-M. ABDOU Mohamed, Maitre de Conférences des Universités/CAMES,  (UAC-Bénin), Rapporteur

-M. GBEMOU Kokou Mawulikplimi, Professeur Titulaire, Université de Lomé, (Togo) ;  Rapporteur

-M. TINGBE-AZALOU Albert, Professeur Titulaire  (UAC-Bénin); Examinateur

-M. HETCHELI Kokou Folly Lolowou Aimé, Professeur Titulaire, Université de  Lomé (Togo), Rapporteur

-M. DAKPO Pascal Codjo, Professeur Titulaire (UAC-Bénin) Rapporteur

Au terme de sa présentation, les membres du jury international ont notifié à l’impétrant, leurs observations pour parfaire la qualité du document. Ils ont posé à l’impétrant diverses questions de compréhension auxquelles il a apporté des clarifications. A l’issue des délibérations, le jury international a déclaré Gérard Agognon digne du grade de Docteur de l’Université d’Abomey-Calavi avec la mention très honorable avec autorisation de publication et félicitations.

 

S.E.

Laisser un commentaire