Flora Coquerel, “très fière” de ses origines béninoises

Santé & Culture

La Franco-Béninoise Flora Coquerel, élue Miss France 2014, s’est dite lundi matin “très fière de ses origines” sur la radio Europe 1. Une façon de répondre à certains membres de la fachosphère, qui ont peu apprécié qu’une jeune femme métisse soit sacrée.

La Franco-Béninoise Flora Coquerel, élue Miss France 2014, ( ci contre avec sa maman d’origine béninoise et son papa d’origine française) s’est dite lundi matin “très fière de ses origines” sur la radio Europe 1. Une façon de répondre à certains membres de la fachosphère, qui ont peu apprécié qu’une jeune femme métisse soit sacrée.
Flora Coquerel, franco-béninoise âgée de 19 ans, a été élue samedi 7 décembre Miss France 2014. Après sa victoire, la jeune femme, qui était Miss Orléanais, s’était déclarée “très fière de représenter une France cosmopolite”.

Interrogée lundi matin sur la radio Europe 1, la nouvelle miss France est revenue sur son métissage. “C’est aussi ce qui m’a démarquée des autres”, a-t-elle affirmé. “Mon métissage, c’est mon tout, c’est ma personne. Je suis franco-béninoise et je serai franco-béninoise toute ma vie, donc c’était important de le mettre en avant. Je suis très fière de mes origines, de représenter l’Orléanais, le Bénin mais aussi la France”.
Flora Coquerel répondait ainsi indirectement à certains propos racistes postés sur Twitter après son élection, frisant parfois avec le délire