El Farouk Soumanou poursuit la révolution du sport au Bénin

Sports

Les administrateurs du Fonds national pour le développement des activités de jeunesse, de sports et de loisirs se sont retrouvés ce jeudi 15 octobre 2015 à l’hôtel Azalai de Cotonou. Une séance au cours de laquelle ils ont passé au peigne fin l’étude du budget exercice 2016. Une mission dévolue au conseil d’administration par le décret N°2013-328 du 26 août 2013.

C’est pour être en phase avec les textes que cette session ordinaire est convoquée ce jeudi 15 octobre 2015 à l’Hôtel Azalaï, par Madame Rachidatou SEIDOU OROU BAGOU, Présidente du Conseil d’Administration pour faire le point d’exécution du budget 2015 et décider des orientations du budget 2016. Tout en faisant le point d’exécution des recommandations issues du dernier Conseil les participants ont étudié et adopté le rapport d’activités au 30 Septembre 2015. Ils ont enfin procédé à l’étude et à l’adoption du budget et du PAA 2016 du FNDAJSL.

A l’ouverture de cette session budgétaire le directeur du FNDAJSL a demandé d’observer une minute de silence en mémoire du regretté président le général Mathieu Kérékou décédé la veille à l’âge de 82 ans. El Farouk Soumanou a tout d’abord souhaité la bienvenue à la session budgétaire de la structure dont il a la charge avant de les remercier pour leur disponibilité permanente à accompagner le Fndajsl. Pour lui la présente session qui est la deuxième session ordinaire du FNDAJSL est consacrée à l’examen de son projet de budget exercice 2016, et répond aux dispositions de la loi 94-009 qui organise les structures autonomes à caractère social dans notre pays. Conscient de l’actualité politique du Bénin, il a revue à la baisse les ambitions car cette session budgétaire intervient à la veille d’une année capitale pour notre pays, celle de l’élection présidentielle de février 2016. C’est pourquoi le budget projet exercice 2016 à examiner a connu une diminution de 2,70%. Enfin, le directeur du Fonds national pour le développement des activités de jeunesse de sports et de loisirs El Farouk Soumanou qui sait reconnaitre les choses à leur juste valeur a laissé entendre aux administrateurs que « cette session pouvant être la dernière pour lui, il a dit toute sa gratitude et sa reconnaissance à tous les conseillers qui ont été membres du Conseil de gérance et d’Administration du Fonds depuis 2009 pour leur sollicitude, et leurs bons conseils qui lui ont permis d’obtenir quelques résultats à la tête de cette structure. « Que le Seigneur vous le rende au centuple », a-t-il souhaité.
Quant à la présidente du Conseil d’administration madame Rachidatou Orou Gbagou Seibou, elle a loué la gestion faite par El hadj El Farouk Soumanou à la tête de cette structure qui sans le vouloir est devenue une vitrine très importante du ministère de la jeunesse des sports et des loisirs. En témoigne la présente session, au moment ou plusieurs structures se cherchent et attendent toujours. C’est une marque de mérite dira telle, tout en appelant les administrateurs a un travail minutieux avant de procéder à l’ouverture officiel des travaux. Le Budget 2016 est équilibré en recette et en dépense pour un montant de un milliard trois cent soixante-sept mille six cent quatre-vingt-trois (1 367 683 000) FCFA contrairement à celui de 2015 qui était de un milliard quatre cent cinq mille six cent quatre-vingt-quinze huit cent quarante-deux (1 405 695 842) FCFA soit une régression de 2,70%. Cette régression s’explique par le fait que l’année 2016 est une année d’électorale et de changement de régime. Mais il est à souligner que les grands axes des activités du fonds sont maintenus tels que :
 La Nuit des Oscars des Sportifs (NOSS)
 Le Festival National des Jeux Cérébro-Ludiques (FENACEL)
 Le Festival National des Sports (FESNAS)
 Le Programme ‘’Une Commune une Infrastructure’’
 Formation des jeunes à l’entrepreneuriat et financement de leur plan d’affaires
 Remise de chèques et d’équipements aux Associations et Fédérations.
Toutefois ce budget ne manque pas d’innovations comme chaque année depuis 2009, ou El Farouk Soumanou dirige cette maison de développement. Il s’agit :
 Le renforcement des capacités du personnel
 La certification ISO 9001 version 2008
 L’acquisition d’un terrain et la construction d’un bâtiment pour abriter le siège du FNDAJSL
 Installation des points focaux régionaux du FNDAJSL pour répondre à une sollicitation des populations
 Appui au projet d’inclusion sociale
 Appui aux activités du MJSL
 Installation des forages et achat de groupes électrogènes sur les sites abritant les infrastructures construites par le FNDAJSL.