Bénin : Distel Amoussou va au BR, sa déclaration politique

Actualités

Le journaliste et consultant politique, Distel Amoussou, a fait une déclaration politique après sa tournée vers les acteurs politiques majeurs du pays. ITous attendaient sa destination politique. Il va au Bloc Républicain . Il l’a fait savoir ce matin lors d’une déclaration politique à Cotonou. Il a donné les raisons de son entrée en politique pour la sécurisation des réformes en cours au Bénin et du choix du parti Bloc Républicain au sein duquel il militera désormais.

“Je viens au Bloc Républicain pour rester mon moi que j’imposerai et qui sera respecté.Je viens au Bloc Républicain, et *que* les instances de ce parti le retiennent, *je viens* pour ma liberté de mobilité et de pensée dans le respect de la discipline du groupe. Ceci dit,Je voudrais que l’on sache que la lutte pour la sécurisation des réformes structurelles et fonctionnelles ne sera pas une partie de plaisir”.…Tout est dit ce matin lors de sa déclaration politique.  Dans la salle de conférence de l’hôtel Cassa Cielo à Cotonou où il a fait ladite déclaration politique, Distel AMOUSSOU invite à la sécurisation des réformes structurelles et fonctionnelles initiées et entreprises par le président de la République, Patrice Talon..”C’est pour la pérennisation des induis de ces réformes sur notre quotidien et notre avenir que j’invite tous les acteurs majeurs de la politique dans notre pays, a la sécurisation de ces réformes. Ces réformes, je le reconnais, sont perfectibles, et chaque courant de pensée politique pourra les adapter les moments venus, aux prismes contextuels et avec ses lunettes idéologiques, sans jamais pour autant réussir à dézinguer l’esprit de ces réformes”, précise t il. Distel Amoussou a fait la dite déclaration en 11 minutes devant la presse. Et devant les militants et acteurs politiques, ce sera bientôt, apprend-on. Lire l’intégralité de sa déclaration..

 

DÉCLARATION POLITIQUE DE MONSIEUR DISTEL AMOUSSOU*

Cotonou, le 6 Septembre 2022.

Messieurs, Mesdames,

Je n’invente pas le fil à couper le beurre, je ne fais qu’un petit pas, pour me retrouver dans un marigot dont je ne connais que trop bien la profondeur et la
structure…

Mesdames, Messieurs,

Je suis parfaitement conscient de l’acte que je pose devant vous aujourd’hui.

Je sais que je viens dans un milieu trouble, méchant, occulte, avec des travers et des péripéties. Mais c’est ce milieu fait aussi d’hommes et de femmes intelligents qui nous dirige et qui forge le destin de millions de Béninois.

Cependant, mes origines, mon éducation et ma formation me donnent les armes nécessaires, pour avancer méthodiquement, stratégiquement, respectueux des règles conventionnelles, et de puiser, au besoin, de ma force, de mon énergie, de mon intelligence et de mon intellect, le génie nécessaire pour contrer toutes les formes de mesquineries et de méchanceté…

Mesdames, Messieurs,

Je ne viens pas en politique pour me dénaturer.

Je resterai moi !

Moi, dans mon intégralité et la plénitude de ma posture !

Je viens en politique pour apporter de ce mien, à la sécurisation des réformes en cours dans notre pays.

Conscient qu’une seule hirondelle ne fait pas le printemps, j’ai besoin de l’engagement et de la détermination des autres compatriotes qui pensent comme moi, au sujet de la sécurisation des réformes structurelles et fonctionnelles en cours, sous le leadership du Président Patrice TALON, mon mentor, mon modèle sur qui je fais focus, pour sa détermination à *sortir* le Bénin des dédales de la pauvreté.

Pour atteindre cet objectif, il est de besoin, de prendre des décisions courageuses, et d’engager des réformes révolutionnaires.

 Patrice TALON s’y met sans ménagement, non sans émotions…

À dire vrai, ce passage est obligé pour notre pays, il faut le reconnaître. Et beaucoup d’autres sur le
Continent Africain nous observent.

C’est pour la pérennisation des induits de ces réformes sur notre quotidien et notre avenir, que j’invite tous les acteurs majeurs de la politique dans notre pays, à la sécurisation de ces réformes.

Ces réformes, je le reconnais, sont perfectibles, et chaque courant de pensée politique pourra les
adapter les moments venus, aux prismes contextuels et avec ses lunettes idéologiques, sans jamais *pour autant* réussir à dézinguer l’esprit de ces réformes…

Mesdames, Messieurs,

Nous avons pour obligation, de mon analyse, de transformer ces réformes en des socles pour le développement de notre pays.

Arrêtons donc de les considérer comme des réformes de Patrice TALON.

Et j’ose le dire,

Nous avons besoin d’incruster certaines de ces réformes dans notre Constitution, et de trouver les
outils et les mécanismes pour la préservation des autres, aussi nécessaires qu’utiles.

Mesdames, Messieurs,

Afin de donner un sens à cette lutte, je me retrouve dans l’impérieuse nécessité stratégique, de faire mon entrée en politique !

C’est un choix libre et bien pensé.

C’est donc en toute responsabilité, que pour la suite de mon PLAIDOYER POUR LA SÉCURISATION
DES RÉFORMES STRUCTURELLES ET FONCTIONNELLES EN COURS CHEZ NOUS,J’AI DÉCIDÉ D’INTÉGRER LE BLOC RÉPUBLICAIN,

Pour ce que, ce grand parti politique est à mes yeux, et après avoir échangé avec les responsables au plus haut niveau, de tous les grands blocs politiques.

Le Bloc Républicain est en effet, la réelle incarnation d’un parti national ! Il est dirigé par un
grand homme, pétri d’expériences, dont le parcours, la sérénité et le management forcent l’Admiration:

Je veux citer, le Secrétaire Général National, le Camarade Abdoulaye BIO TCHANÉ.

Contrairement à ce que disent des mécréants, le BR n’est pas le parti des ” Babas”
C’est un parti de braves et valeureux Républicains venant de partout, sans distinction de sexe, de race, d’obédience culturelle et cultuelle.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, ou en doutent pour avoir absorbé les poisons de l’intoxication, le Bloc Républicain est le seul parti au Bénin,
valablement présent, et dignement représenté dans tout le Bénin !

J’ose le dire :

C’est une formation qui n’étouffe pas, pour des considérations claniques, sectaires, et divisionnistes du type d’une certaine ère culturelle en vogue ailleurs !

J‘en profite pour donner l’alerte :

Avec la ruée sectaire et ethnocentrique que j’observe,les auteurs et acteurs font le lit aux prémices d’un parti État en gestation !

Je dénonce sans ménagement, ce plan diabolique qui risque de porter une grave entorse à la cohésion nationale, indispensable pour notre quiétude, la stabilité de nos institutions, et la paix !

Mesdames, Messieurs,

Je viens au Bloc Républicain pour rester mon moi que j’imposerai et qui sera respecté.Je viens au Bloc Républicain, et *que* les instances de ce parti le retiennent, *je viens* pour ma liberté de mobilité et de pensée dans le respect de la discipline du groupe. Ceci dit,Je voudrais que l’on sache que la lutte pour la sécurisation des réformes structurelles et fonctionnelles ne sera pas une partie de plaisir…

En réalité, les plus redoutables opposants de Patrice TALON sont *encore et surtout* dans sa mouvance !

C’est envers et contre ces opposants *dissimulés, camouflés et fardés* que nous devons mener le plus farouche combat, et je suis déjà prêt !

*Je fais le saut. Et j’invite tous ceux qui pensent comme moi à se joindre à nous.*

Vive le Bloc Républicain !

Vive les réformes structurelles et fonctionnelles en République du Bénin !
Vive le Programme d’Actions du Gouvernement !
Je vous remercie.

DISTEL AMOUSSOU*