André Okounlola parle des réalisations du PAG

Politique

Dans son souci de défendre les intérêts de sa localité , la 10e circonscription électorale, l’honorable André Biaou OKOUNLOLA était à Savè ce samedi 7 octobre 2017 pour une séance d’information et d’explication à sa population.

La rencontre de l’Honorable Okounlola avec la population de la 10è ce samedi est saluée par les populations. Elles avaient besoin de la bonne information sur le PAG, mieux les réalisations du gouvernement de la Rupture. Et l’He Okounlola leur a servi.
Comme à l’accoutumée, le baobab parlementaire de la localité a détaillé point par point les projets tant rêvés par les populations : 1- l’hôpital de zone Savè Ouèssè 2- La question d’eau dans les communes de Savè, Glazoué et Dassa. 3-Et la route Savè Kétou et la bretelle Savè Oké Owo.

Après le rappel des efforts du gouvernement de Talon sur le point 1, l’honorable OKOUNLOLA a apporté les preuves palpables de la fin des polémiques autour d’autres projets d’importance capitale. Pour la question d’eau, la commune de Savè va bénéficier de 67 km de réalisation d’eau. (Exemple: l’arrondissement de Kaboua aura d’eau.) Et pour la route Savè Kétou, l’unique accord est celui de juillet 2017 signé par le ministre des finances, le président Talon et la partie brésilienne. Une négociation de la bretelle Savè Oké Owo a été un succès. Après quelques formalités administratives, l’honorable promet le démarrage effectif de cette voie au plus tard début Février 2018. Une autre bonne nouvelle, c’est le retour du Lycée technique de Savè pour la rentrée scolaire 2018-2019. Le travail continue aussi en ce qui concerne la réouverture de l’Université de Savè.

Ces informations ont apporté du baume au cœur de la population. Heureuse de son député OKOUNLOLA pour sa qualité d’homme de parole, la population l’a remercié et lui reconnait ses mérites parmi les députés de la localité. Elle ajoute qu’elle n’oubliera jamais sa capacité de leadership et prie pour le retour de l’Université de Savè, le Lycée Technique de Savè et autres. Pour la population, on ne change pas l’équipe qui gagne. Elle demande à l’honorable Okounlola de compter sur elle pour sa réélection en 2019. Beaucoup de prières et de bénédictions ont clôturé la rencontre.

Ratifications d’accord de prêt pour le financement de la route Ketou-Savè

“… L’accord de prêt a été signé le 12 juillet 2017 contrairement à ce qu’on veut faire comprendre aux gens », clarifie Okounlola

Ce vendredi 06 octobre 2017 au Palais des gouverneurs à Porto-Novo dans la salle Sacca Kina, les députés André Okounlola Biaou, Jean-Michel Abimbola et Jean-Eudes Okounde ont salué les actions du Chef de l’Etat suite aux ratifications d’accord de prêt relatives à la construction des routes Ketou-Idigny-Igbodja-Save (85,8km) , Omou-Illadji-Mossoukagbe-Ayekotonyan (26,6km) et Save-Oke Owo-Frontière Nigeria (27,5 km) et l’alimentation en eau potable des communes de Dassa-Glazoue-Save et environs, le tout d’un montant total de 155 milliards de FCFA.
A en croire ces députés, le président Patrice Talon a marqué des points dans le domaine social et aussi dans le domaine de la réalisation d’un rêve historique datant de plus de 50 ans. Un projet routier qui lie Ketou à Save. Ils ont remercié le président Patrice Talon et fait part de la reconnaissance des populations et de leur soutien à la réussite de son quinquennat. Autre précision importante en ce qui concerne le financement de la route Ketou-Savè, l’honorable André Okounlola Biaou a précisé que “… L’accord de prêt a été signé le 12 juillet 2017 contrairement à ce qu’on veut faire comprendre aux gens ». Lire sa déclaration.

” Vous savez, nous avons un combat commun. Je voudrais remercier le président de la commission du Plan, les membres de cette commission, le président de la commission des finances sans oublier le président de l’Assemblée nationale. Mais particulièrement, mes remerciements vont à l’endroit du président Patrice Talon et de son gouvernement. Le président Patrice Talon est arrivé au pouvoir et notre zone est considérée comme une zone rouge parce que nous n’avons pas voté massivement pour lui. Heureusement pour nous qu’une chose est de gagner le pouvoir, une autre est de le gérer. Dans la gestion du pouvoir, le président Talon vient de montrer qu’il est le président de tous les Béninois. Ce projet est vieux de plus de 50 ans. C’est vrai que le gouvernement défunt du président Boni Yayi avait exprimé la volonté de le faire. Mais malheureusement, aucun dossier n’avait abouti. Je le dis en toute responsabilité. Le dossier qui pouvait aboutir est celui des sud-africains. L’accord de prêt qui était de près de 145 milliards avec un taux de 7%. Pour les pays en voie de développement comme les nôtres, des investissements lourds de ce genre, il était indiqué d’aller prendre des prêts qui ne sont pas concessionnels. C’est pourquoi dans la vision d’aller concrétiser cet accord de prêt, dès l’arrivée du président Talon au pouvoir, il a fait les négociations avec les Brésiliens et l’accord a été signé. L’accord de prêt a été signé le 12 juillet 2017 contrairement à ce qu’on veut faire comprendre aux gens que l’accord de prêt était déjà signé. C’est pourquoi à César, ce qui lui revient et à Dieu ce qui lui revient aussi. C’est le gouvernement Talon qui a concrétisé et signé cet accord de prêt. Donc il faut lui reconnaître ce mérite. C’est vrai pour ce projet, on a dit Ketou-Save. Mais ce n’est pas seulement ces deux noms. …..Pour aller à Parakou ou au Nord, si on passe par Ketou, on gagne 60 km. C’est très important. Le 2e aspect, c’est que la concentration d’exploitation de la route Cotonou-Bohicon va diminuer et cela va permettre la durabilité des infrastructures routières. Pour cette diversification des réseaux routiers, il faut tirer chapeau au président Talon. C’est pourquoi les populations de Ketou et de Savè à travers nous leurs élus voudraient remercier Talon pour avoir compris et posé cet acte concret surtout que l’entreprise a été déjà choisie. Le reste, c’est de signer le contrat de marché et donner les trois mois d’installation à l’entreprise pour le démarrage effectif des travaux. Bravo au président Talon ! De plus aujourd’hui, des négociations qui étaient faites avant l’arrivée au pouvoir du président Talon, la route Save-Oke Owo n’était pas prévue dans les 99 milliards de prêt. Mais avec Talon, le montant est resté le même et on a complété les 30km de Savè-Oke Owo. Pour ce qui concerne l’eau, il faut noter que c’est la denrée la plus rare du département des Collines en raison de sa situation géologique. Si aujourd’hui en 18 mois, le président Talon a pu décrocher 50 milliards de FCFA pour régler ce problème, il faut lui tirer également chapeau. Surtout à Dassa où à longueur de journée, il faut voir les femmes s’aligner avec des bidons pour prendre l’eau. Avec ce projet, le gouvernement comble les attentes des populations. Je crois que cet acte suffit largement. Je voudrais rassurer le gouvernement et son chef, pour que les populations de Dassa-Save-Glazoue soient reconnaissantes envers Talon. Nous avons l’obligation de le soutenir. Et pour finir, je voudrais rappeler que l’histoire se répète avec Talon qui est d’origine fon et qui a donné à Savè l’eau. Puisqu’en 1994, le président Nicéphore Soglo qui est Fon a donné l’électricité à Savè ».

Propos recueillis par J.L.K.