Après trois ans de formation à l'école de discipolat et de ministère : 22 étudiants reçoivent leurs certificats de fin de formation

Santé & Culture

La cérémonie de remise des certificats de fin de formation  des étudiants de l’école de discipolat et de ministère a eu lieu samedi 10 décembre 2022, dans une ambiance de louange et d’adoration. Dans le cadre de la première édition de cet  événement religieux organisé par l’école de discipolat et de ministère c’est le temple de la mission internationale pour la restauration humaine et l’évangélisation (MIRHE) sis à Akpakpa qui a abrité les différentes activités solennelles auxquelles ont pris part des serviteurs de Dieu.

Après trois années de formation à l’école de discipolat et de ministère, ils sont au total 22 étudiants qui ont étudié à l’école de restauration de la vie en Christ.«Aujourd’hui nous pouvons être fiers de ce certificat et de cette formation qui nous donne les atouts important pour notre vie spirituelle et physique …», se réjouit la représentante des impétrants de la promotion « La parole restaurée ». « Ce jour est un jour dont chacun se souviendra toujours car il maquera dans notre vie chrétienne un tournant important de la fin d’une formation que nous avons la grâce de partager en tant que disciples du Christ, faire sa volonté et embrasser le monde à travers le feu de sa parole », a-t-elle ajouté. Un appel requiert une formation qualifiante permettant de répondre aux sollicitations des Hommes sous la conduite du Saint-Esprit,  faire des vrais disciples de Christ et leaders accomplis capable d’impacter leur environnement tant physique que spirituel entre autres sont les objectifs de cette école. À travers cette vision initiée par le prophète  Emmanuel Adankon , fondateur de l’école de discipolat, ces étudiants formés sont le fruit de la première promotion connue sous le nom ” La parole restaurée”. Pour le prophète  Emmanuel Adankon, le but de l’école de discipolat et de ministère est de former des personnes, d’apporter des connaissances afin qu’elles soient efficaces. L’initiative vient d’une inspiration divine. « L’école de discipolat et du ministère a été une révélation communiqué par le Saint-Esprit à travers la parole de Dieu », explique le prophète  Emmanuel Adankon.«Faites de toute les nations des disciples » dit la parole de Dieu dans Mathieu chapitre 18. À l’école de discipolat « Nous avons enseigné un certain nombre de matières : l’exégèse , la pneumatologie du ministère, l’histoire de l’église, l’éthique ministérielle etc », informe le directeur de l’école de discipolat et  de ministère, prophète Abel  Michiaffo. Selon Philippe Barbozaa, pasteur missionnaire et enseignant à la MIRHE «Ça a été un rendez-vous de donner et de recevoir. Nous espérons voir les étudiants faire la différence  sur le terrain , dans le caractère, dans la vie du Christ, vivre ce qu’ils prêchent » dit-il. L’école ouvre ses portes en février 2023 pour un nouvel  apprentissage.

Nécessité de la formation

Pour faire des chrétiens des  disciples de Jésus, il faut toujours passer par la formation dans la parole de Dieu. Au cours de cette cérémonie une exhortation a travers la  parole de Dieu a été faite par le  prophète  Emmanuel Adankon sur le thème  “La nécessité de la formation”.

Pour le prophète Emmanuel Adankon, il est nécessaire de se faire former  quand on veut marquer la différence, « il est indéniable il est incontournable  pour tout peuple aujourd’hui de pouvoir produire de bon résultats et d’exceller dans un domaine sans la formation.» a-t-il souligné.  Allant plus loin il affirme « lorsque vous avez le talent ou le don il faut se faire former, car cette formation va vous donner des connaissances acquises permettant d’évoluer avec succès». À noter que sans l’école il n’y a pas de transfert de connaissance. Des conseils ont été prodigués par la suite par le  pasteur Benjamin A..

Mireine A.YAHOUNGO