CAN 2022/Face au Cameroun : 12 cas de covid dans l’équipe de foot des Comores

Actualités Sports

(Un joueur de champ devra être gardien ce lundi face au Cameroun)

Les péripéties de l’équipe de foot des Comores, toujours en lice en Coupe d’Afrique des nations mais handicapée par 12 cas de covid, sont très suivies à Marseille, où 10 % de la population est d’origine comorienne.

Peut-on dire que ça sent le roussi pour l’équipe de foot des Comores ? Non, dans une compétition telle que la Coupe d’Afrique des nations, tout est toujours possible. Mais l’affaire se complique sérieusement.

Les Comores sont sans coach et sans gardien, à la veille de jouer le Cameroun, ce lundi en 8e de finale. La raison ? Douze cas de covid dans l’équipe au dernier recensement, dont le sélectionneur Amir Abdou et les deux gardiens (le troisième est blessé). Ça tombe comme à Gravelotte.

Un comble, quand on sait qu’une qualification des Comores pour un 8e de finale, ça n’était jamais arrivé dans l’histoire de la CAN – il faut dire que la sélection comorienne n’est reconnue par la Fifa que depuis 2005.

Quoi qu’il en soit, il est hors de question pour les Comores de rater un rendez-vous avec l’histoire et d’être forfait face au Cameroun : c’est un joueur de champ qui fera office de gardien, comme l’a déclaré sur BeIN Sports le directeur sportif de l’équipe des Comores, Djamal Mohamed, également directeur sportif du FC Martigues

“C’est un moment assez difficile, euphémise El Hadad Himidi, manager général des Comores. En tout cas, on ne perd pas espoir !”

Dans cette vidéo officielle, El Hadad Himidi dresse la liste des joueurs (le sélectionneur Amir Abdou est lui aussi concerné, on l’a dit plus haut) se retrouvant sur la touche pour cause de covid :

Déjà favoris face aux Comores, les lions indomptables du Cameroun doivent se frotter les pattes.

Mais les Comores n’ont pas dit leur dernier mot, enflammées par leur victoire historique 3 buts à 2 contre le Ghana, le 18 janvier – un soir de fête, dans certains quartiers de Marseille :

Dans la cité phocéennen en effet, un habitant sur dix est d’origine comorienne. La moitié des joueurs de l’équipe nationale vit dans la cité phocéenne, ou y a grandi.

C’est le cas par exemple du gardien Salim Ben Boina, qui a porté le maillot du club d’Endoume, un quartier de Marseille.

S’étant blessé lors de la rencontre contre le Ghana, Ben Boina est hors jeu. Sera-t-il de bon conseil pour encourager celui qui le remplacera dans les cages face au Cameroun ? On imagine la pression qui pèse sur les épaules de ce remplaçant, qui répétons-le n’est pas gardien et dont le nom sera dévoilé ce lundi soir !

 

Le programme des 8es de finale de la Coupe d’Afrique des nations

Huitièmes de finale

Dimanche 23 janvier

Burkina Faso – Gabon, à Limbé : 1-1 ( 7-6 tab)

Nigeria – Tunisie, à Garoua : 0-1

Lundi 24 janvier

Guinée – Gambie, à Bafoussam (17 h)

Cameroun – Comores, à Yaoundé (20 h)

Mardi 25 janvier

Sénégal – Cap-Vert (17 h)

Maroc – Malawi, à Yaoundé (20 h)

Mercredi 26 janvier

Mali – Guinée équatoriale, à Limbé (17 h)

Côte d’Ivoire – Égypte, à Douala (20 h)

Les nations éliminées : l’Éthiopie, le Zimbabwe, le Ghana, le Soudan, la Guinée-Bissau, l’Algérie, la Sierra Leone, la Mauritanie.