Bénin : Valentin Agon en quarantaine dans un hôtel à Cotonou

Actualités

Valentin Agon est arrivé Cotonou ce mardi 31 mars. Le promoteur du produit appelé Apivirine n’a pas rencontré le Président de la république du Bénin comme l’ont annoncé certaines sources. Il est plutôt en quarantaine dans un hôtel.

Valentin Agon est arrivé à Cotonou aux environs de 15 heures en provenance du Burkina Faso. A l’aéroport international cardinal Bernadin Gantin, le gouvernement lui a réservé un bon accueil, apprend-on de sources proches de l’aéroport. Une forte délégation a accueilli Valentin Agon, précise la même source. Pour agrémenter cet accueil, c’est un véhicule officiel, plaque bleue, avec chauffeur à bord, qui a été mise à la disposition de Dr Valentin Agon. Selon les mêmes sources, le promoteur du produit appelé Apivirine, accompagné de sa secrétaire, a foulé le tarmac de l’aéroport de Cotonou à bord d’un avion privée non commercial. En dehors des deux, il y a aussi l’équipage. Selon des indiscrétions, Valentin Agon devrait être reçu par le Président de la République, Patrice Talon. « Non », rétorque une source officielle qui demande « à quelles fins rencontrera –t-il ( Valentin Agon, ndlr) le chef de l’Etat ? S’il rencontrait le Président de la république ( PR° dans ces conditions, vous allez dire que le PR manque de précaution non ? », informe une source à la Présidence de la République. La même source informe qu’une rencontre de Valentin Agon avec le Président de la république « n’’était pas prévue ».

A sa descente d’avion à l’aéroport de Cotonou au Bénin,  Valentin Agon a  été conduit ensuite dans un hôtel de la capitale économique pour sa mise en quarantaine. Avec « une condition particulière » digne de son rang, apprend-on. Dr Agon ayant séjourné pendant plusieurs jours au Burkina, un pays qui a enregistré plusieurs cas de contamination liés au Coronavirus avec à la clé six ministres de ce pays testés positifs.

Au Bénin, les exigences du moment voudraient que toute personne venant de l’étranger, de surcroît, d’un pays où sévit le Covid-19 soit mise en quarantaine.

Valentin Agon est un enseignant chercheur et promoteur d’un des médicaments actuellement en test clinique pour lutter contre le coronavirus au Burkina Faso, l’Apivirine. Arrivé au Bénin, il devrait retourner au Burkina avec plusieurs exemplaires de ce produit, a-t-on appris.Sa quarantaine prendra fin le 13 avril, soit 14 jours,  sauf avis contraire des autorités.

Blaise TOSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *