Bénin : Une Togolaise arrêtée pour détention de « faux acte de naissance »

Actualités

(Elle dévoile des manoeuvres illégales du couple qui l’a hebergée)

Une équipe de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP), détachée au 9e arrondissement de Cotonou, a démantelé un réseau de délivrance de faux actes de naissance, lundi 03 octobre 2022. Il s’agit d’une jeune dame, de nationalité togolaise. Elle a été arrêtée, alors qu’elle voulait se faire enrôler au Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP).

La jeune dame de nationalité togolaise détenait un acte de naissance béninois (ancien format). Avec ce document, elle voulait se faire enrôler au Ravip, et engager le processus d’obtention de l’acte de naissance sécurisé et du Certificat d’Identification Personnelle (CIP).

L’agent de l’Anip a émis des doutes sur l’authenticité de l’acte de naissance de la jeune dame. Il a donc  alerté l’équipe de veille de l’Anip. C’est une fois sur les lieux, que l’équipe de l’Anip  a conclu qu’il s’agit d’un faux acte de naissance.

La jeune dame arrêtée a avoué qu’elle est de nationalité togolaise. Elle vit au Bénin depuis un moment, et est hebergé par un couple, selon ses dires. Elles a ensuite devoilé les “manœuvres illégales” du couple qui l’a hébergé. Ledit couple serait spécialisé dans le recrutement de jeunes filles de son acabit, qu’il envoie au Koweït en leur réalisant de faux documents de voyage, confie une source proche du dossier.

L’équipe de veille de l’Anip s’est rendu au domicile du couple. Mais, ils étaient absents. Contacté, le couple n’aurait pas voulu collaborer avec l’équipe de l’Anip.  Le dossier est confié à la police et la jeune togolaise d’environ 20 ans, est placée en garde à vue.

A.C.C.