Un réseau démantelé par le commissariat spécial du Port

Actualités

La politique sécuritaire de la Direction générale du Port Autonome de Cotonou en symbiose avec les forces spéciales de sécurité est en marche. Un réseau de trafiquants de gasoil dans l’enceinte du port sur les installations de la société Satom vient d’être démantelé par les éléments du commissaire Lassissi Saliou. 7 individus dont une femme membres de ce vaste réseau ont été appréhendés et présentés à la presse ce mercredi. Ils seront présentés dans les tout prochains jours au Procureur de la République.

Les membres du réseau démantelé opèrent depuis des mois avec la complicité des agents de sécurité et des responsables d’approvisionnement des camions de la société Satom, informe le commissaire Lassissi Saliou. Selon ses explications, il a été informé par un témoin qui a préféré garder l’anonymat. Son unité a alors mis en place son dispositif de démantèlement. C’est alors que deux individus dont un voleur, chauffeur de la société et un receleur en possession d’un tricycle contenant 27 bidons de 25 litres dont neuf remplis ont été pris en flagrant délit de détournement. Le mode opératoire du réseau selon le commissaire est fort simple.
Lors de l’opération d’approvisionnement des camions, les réservoirs sont remplis partiellement. Selon lui, sur le chantier, les agents d’approvisionnement de gasoil qui doivent faire le plein des camions de la société les remplissent à moitié. Le reste est aussitôt détourné pour alimenter le réseau. Pour le commissaire ces trafiquants qui mènent cette opération 4 fois dans le mois sont à 675 litres de détournement de gasoil par jour soit un total de 21600 litres pour les huit mois. Lassissi Saliou a rassuré que tout est mis en œuvre pour démanteler le réseau. Il appelle donc la population à la vigilance et rassure que tout est mis en œuvre par son unité pour accompagner la Direction générale dans sa quête d’un port sécurisé.
En appelant les sociétés implantées dans le port à plus de rigueur pour la sécurisation de leurs biens, il a appelé la population notamment les acteurs portuaires à la collaboration afin de faciliter la tâche à la police. ” Les responsables des sociétés doivent redoubler de vigilance pour pouvoir sécuriser leurs biens….. La population aussi a le devoir de porter toute information aux forces de sécurité… Cette collaboration doit être renforcée”, a-t-il signalé.
Il faut souligner que pour la circonstance le commissaire Lassissi Saliou, a été soutenu par Oussoukpevi Bernard, Directeur de la capitainerie, commandant du port et son homologue Denis. Ogan. Ils réaffirment ne laisser aucune place aux délinquants et à l’insécurité dans l’enceinte portuaire.