Annonce des résultats dans les délais fixés par le Code Électoral : Un citoyen félicite la Cena et donne un conseil à l’UP-R

Actualités

Un citoyen béninois, Patrick Affognon Sagbohan, félicite la Cena pour avoir annoncé les résultats provisoires dans les délais fixés par le Code Électoral en vigueur au Bénin. Mercredi 11 janvier dernier, en effet, la Commission nationale électorale autonome ( Cena)  a annoncé les résultats provisoires du scrutin législatif du 8 janvier 2023. Monsieur Sagbohan conseille l’UP-R de revoir sa méthode de positionnement à Cotonou et dans la 8è CE. Lisez son post .

(Opinion) “La CENA doit être félicitée pour avoir annoncé les résultats provisoires dans les délais fixés par le Code Électoral en vigueur au Bénin.

Le peuple béninois a fait ce qu’il faut de même que nos autorités à divers niveaux.

Les résultats définitifs relèvent de la compétence de la Cour Constitutionnelle.

Quand on examine votre post ci-dessus, il semble que c’est 38,66% qui est le taux de participation.

Les partis qui ont gagné des sièges sont LD =28, BR, 28 aussi et enfin UP-R, mon parti 53.

Je conseillerais l’UP-R à revoir sa méthode de positionnement à Cotonou et dans la huitième Circonscription électorale à laquelle appartient Parakou.

Évidemment, dans ces deux villes LD a ramassé 6 sièges à Cotonou, donc les deux tiers des neuf sièges , le tiers restant UP-R, 2 et BR, 1.

A Parakou et environ de la huitième CE, LD, 4 sur les 6 laissant le résidu à UP-R et BR.

Il faut remarquer qu’en cette période du Renouveau démocratique, la participation faiblit depuis 2004. Il convient d’organiser l’économie nationale en sorte d’augmenter la vitesse de circulation de l’argent ou de la masse monétaire entre les agents économiques que sont l’Etat, les ménages, les entreprises, les banques,…

On peut déjà par le biais de la prochaine Assemblée nationale, rendre concurrentiels les marchés d’activités économiques des transitaires indépendants, des Comptables privés, des commerçants et des industriels.

Cotonou, Porto-Novo, Allada, Calavi et Parakou sont des villes commerciales, transitaires, industrielles et comptables. Il faut la libre concurrence en commençant par annuler la loi 2004-03 sur l’OECCA-BENIN et renforcée et signée le 27 avril 2006 par le précédent PR et actuel Président d’honneur du parti LD. Les Inspecteurs des Impôts connaissent les différentes Comptabilités en plus de la fiscalité. Ils savent redresser et amender les comptabilités défaillantes. De plus il y a le système de factures normalisées et les déclarations fiscales et douanières en ligne.

Pour finir, il convient de remercier Dieu, les Mannes de nos Ancêtres et nos différentes autorités pour avoir veillé à ce que les élections législatives du 08 janvier 2023 se soient déroulées dans la paix.

Vive le Bénin !

Vive la République !”