Côte d’Ivoire : Sur TikTok, une influenceuse vantant un produit blanchissant la peau pour bébé fait scandale

Santé & Culture

En Côte d’Ivoire, la publication sur TikTok d’une vidéo par une vendeuse de produits pour blanchir la peau est devenue virale et a déclenché une vague de commentaires. La commerçante expose un bébé au teint clair et vante les mérites de ses produits, pourtant interdits par loi.

Malgré son interdiction et la multiplication des informations publiées depuis des années sur sa dangerosité, la dépigmentation reste très pratiquée. De nombreux internautes se sont donc offusqués après la publication sur TikTok d’une vidéo d’une influenceuse prônant le procédé pour les bébés. Ils dénoncent de la maltraitance.

Diabète, hypertension artérielle, infections…

Pourtant interdits depuis une loi de 2015, les produits pour blanchir la peau se trouvent très facilement à Abidjan : « Partout, à tous les coins de rue, sur tous les marchés, il y a beaucoup de femmes qui fabriquent des produits cosmétiques », témoigne Mariam, une femme qui s’est appliquée des crèmes éclaircissantes pendant une dizaine d’années. En Côte d’Ivoire, il est courant de voir des présentatrices à la télévision ou des mannequins à la peau dépigmentée : « Pour certaines, elles se disent que les hommes aiment les femmes claires, pour d’autres, elles sont complexées. Moi, je peux dire que c’était du suivisme, que je faisais comme les autres », ajoute-t-elle.

Le dermatologue Blaise Goli dresse la longue liste des complications que peuvent entraîner la dépigmentation : « Diabète, hypertension artérielle, infections… ». Ce genre de procédé peut également provoquer de l’acné, des champignons ou encore des taches sur la peau. Plus grave encore, ces produits sont accusés d’être à l’origine de troubles des règles et d’insuffisance rénale.

 «Regardez, mon enfant est tout clair »

Et malgré ces risques, le dermatologue reçoit régulièrement dans son cabinet des femmes qui souhaitent s’éclaircir le teint. « Je ne passe pas une semaine sans que quelqu’un vienne me dire : “Je veux blanchir ma peau”», raconte-t-il.

Et les raisons sont multiples, avance le praticien. Certains religieux avancent vouloir ressembler à Jésus-Christ. « Quand on nous montre un Jésus blanc, vous voyez qu’ils vont aller se dépigmenter, on les voit », raconte le dermatologue. Il témoigne aussi de mamans qui rêvent d’un teint clair pour leurs bambins. « La maman était même fière, elle me disait : “regardez, mon enfant est tout clair”. Je lui ai répondu : “Non, ton enfant n’est pas joli”. » En réalité, raconte le médecin, l’enfant était bouffi et avait visiblement un retard de croissance.

À la suite de la vidéo TikTok, les autorités judiciaires n’ont pas encore annoncé l’ouverture d’une enquête.