Passage des ministres devant la commission budgétaire du parlement  : Samou Adambi défend un budget de 54 milliards FCFA 

Actualités

De  49.401.053.000Fcfa en 2020, le projet de budget 2021 du ministère de l’eau et des mines passe à 54.491.119.000Fcfa soit une augmentation de 10,30℅. Cette hausse à en croire le ministre Samou Adambi témoigne de la volonté du gouvernement  d’offrir de l’eau potable aux citoyens. Dans les 59 milliards Fcfa,  a détaillé le ministre, 44 milliards Fcfa seront consacrés uniquement à l’eau, 3 milliards Fcfa environ pour les mines et le reste pour le pilotage du ministère et tout ce qui s’ensuit. La bonne nouvelle annoncée par le ministre est la prise en compte en 2021 des localités qui jusque là ne sont pas encore touchées par le programme d’accès à l’eau potable. 

 

Samou Adambi, Ministre de l’eau et des mines

«…Le budget du ministère des mines et de l’eau, exercice 2021 s’élève à 54.491.119.000Fcfa contre 49.401.053.000Fcfa pour 2020. Vous le savez bien, au ministère de l’eau et des mines, la priorité c’est l’eau parce que l’eau c’est la vie. Le gouvernement en a fait sa priorité. C’est pour faire face à l’accès de nos compatriotes  à l’eau potable que ce budget a été revu à la hausse à 10,30%. Dans les 54 milliards Fcfa, 44 milliards Fcfa seront consacrés uniquement à l’eau, 3 milliards Fcfa environ pour les mines et le reste pour le pilotage du ministère et tout ce qui s’ensuit. Les localités qui ne sont pas touchés par les programmes d’accès à l’eau le seront en 2021 ; car 2021 est l’année qui a été fixée pour l’atteinte pour l’atteinte  des objectifs pour l’accès à l’eau pour tous. Nous pensons que même si les travaux ne seront pas achevés au 31 décembre 2021, que les travaux dans toutes les localités puissent être en cours ou totalement achevés. Les 8 ou 9 mois passés à cause de la pandémie du coronavirus ont retardé un certain nombre de projets. Les entreprises dans les pays où les matériaux et les matériels sont commandés ont cessé de travailler. Ils n’ont toujours pas reçu les commandes. Mais avec l’évolution de la situation avec les avancées dans la découverte du vaccin, on a espoir qu’à partir de janvier-février 2021, les gens vont se remettre au boulot et vont pouvoir satisfaire les commandes (…) Là où nous avons commencé, nous allons continuer. L’intérêt des députés est par rapport à la couverture intégrale du territoire national en matière d’accès à l’eau potable. Nous leur avons fait la présentation en ce qui concerne nos  cibles pour 2020 ; c’est-à-dire 81%. Nous nous employons pour atteindre ce taux (…) Pour le volet mines, les honorables députés se sont intéressés à la gestion des carrières. On leur a clairement dit que le gouvernement a décidé de réformer l’exploitation de ce que nous avons comme  mines  dans notre pays…. »

 

Propos recueillis par Fréjus MASSIHOUNTON

Laisser un commentaire