Bénin : Sakina, l’héroïne a une nouvelle activité bientôt

Actualités

(Voici ce qu’elle a entamé avec les soutiens financiers reçus)

Au Bénin, cette jeune fille de 19 ans a, avec son acte de bravoure, fait parler d’elle à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Voici ce qu’elle envisage  faire d’une partie des dons reçus.

Bonne nouvelle pour les fans de Sakina Harouna,  l’héroïne, et autres.  Avec les soutiens financiers reçus (dont celui du forum ‘’Mon Pays’’), elle a acheté une parcelle et a entamé la construction d’une boutique .

 

La bonne nouvelle a été apportée aux membres d’un forum qui lui a aussi apporté un soutien financier en son temps.  Sakina Harouna, « une femme courageuse et serviable », selon son mari Omar Moussa, a, en effet,  reçu un appui financier d’ONGs et de personnalités voulant saluer sa bravoure. A son retour à Karimama, la commune de son époux, la jeune dame a prévu la construction d’une boutique pour développer un commerce au service des siens. Sa boutique sera ouverte bientôt. Peut-être avant les fêtes de fin d’année.  Des agglos déjà fabriqués et des ouvriers aperçus sur la parcelle en pleins travaux ces derniers jours. Les travaux ont donc déjà commencé ( voir image ci dessous).

Il y a quelques mois, tout le Bénin a salué son acte de bravoure. Et le président de la République, Patrice Talon, a honoré l’héroïne en lui décernant la médaille du Chevalier de l’ordre du mérite du pays.

 

Acte de bravoure

 

Sakina Harouna a sauvé six personnes de la noyade après le naufrage d’une barque avec 11 passagers. L’accident a eu lieu sur le fleuve Okpara, à Tchaourou dans le nord du Bénin. Pour la petite histoire, Sakina est revenue dans sa maison familiale, parce qu’elle trainait une maladie depuis des semaines. Malgré les soins à l’hôpital, sa santé ne s’améliorait pas. Elle est donc rentrée auprès de ses parents.

Convalescente, elle se reposait chez elle avec sa maman et une amie le 3 août 2020. Aux environs de 10 heures, elle a entendu tout d’un coup des cris. Pour sa maman,  il s’agit d’enfants qui s’amusent comme c’est souvent le cas.

Les cris persistent et Sakina Harouna décide d’aller voir ce qui se passe, oubliant du coup sa convalescence. Son père et ses frères étaient absents. Dès qu’elle aperçoit les naufragés, elles se jettent à l’eau. La suite, elle a sauvé six personnes de la noyade.

Sakina Harouna  est issue d’une famille de six frères et sœurs. Elle a appris à nager toute seule dans son enfance. Fille de pêcheur, elle connait bien le fleuve.

“L’islam a dit que si tu peux porter secours à ton prochain, faut le faire, parce que tu auras une récompense.”, indique-t-elle. Elle a porté secours, et son pays lui a apporté un appui financier…. Dans quelques jours, elle sera propriétaire d’une boutique.

 

Armelle C. CHABI

Laisser un commentaire