Remaniement ministériel au Bénin : Qui est Kouaro Yves Chabi, nouveau ministre de l’enseignement secondaire ?

Société

Nouveau ministre des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle, qui est Kouaro Yves Chabi, le remplaçant de Mahugnon KAKPO ?

Chabi Kouaro Yves est un natif de Tanguiéta dans le département de l’Atacora. Né en mai 1973, il est détenteur ‘d’un Master en Sciences de l’Education obtenu à West Virginia University aux Etats Unis d’Amériques en 2007. Détenteur d’une Maitrise en Sciences juridiques option Administration générale ( 1998) obtenue à l’Université Nationale du Bénin, aujourd’hui UAC, il a été Greffier au Tribunal de première instance de Kandi de janvier à mars 1999.. Kouaro Yves ChabI détient aussi un  Certificat de Cycle 2 en Gestion des Ressources humaines (2004) obtenu à l’Ecole Nationale d’Administration publique (ENAP) de l’Université de Québec à Montréal  (UQAM) au Canada.

Conseiller en gestion des ressources humaines, il a été fait Chevalier de l’Ordre du Mérite du Bénin. Il est très familier avec les réformes, projets et programme en cours dans le secteur de l’éducation et a une bonne maitrise du système éducatif béninois de même qu’une bonne connaissance des défis majeurs du système éducatif béninois.

Ancien directeur des ressources humaines du ministère des enseignements secondaire, de la formation technique et professionnelle, il est Formateur à l’Ecole de Formation des personnels d’encadrement de l’Education Nationale de 2017 jusqu’à ce jour et précédemment chargé du suivi du secteur de l’éducation pour le compte du président de la république à travers l’unité présidentielle de suivi. ( Bureau d’Analyse et d’Investigation à la Présidence de la République ( BAI/PR) de 2017 à ce jour.

Sa maman est de Matéri et sa grand-mère paternelle de Cobly. Chabi Kouaro Yves est père de plusieurs enfants, membre de l’Union progressiste et  premier vice-président du Cercle des Amis de Patrice Talon ( CA-PT).

Le ministre Chabi Kouaro Yves a désormais la lourde mission de donner une nouvelle “impulsion à l’école béninoise pour la rendre plus compatible avec nos besoins. en privilégiant  l’enseignement technique et la formation professionnelle”, comme annoncé par le Président de la République, Patrice Talon dans son discours d’investiture le 23 mai 2021 à Porto Novo . On retient aussi que ce sera sous  le ministre Chabi Kouaro Yves que sera construite la  centaine de lycées techniques et d’écoles de métiers de référence, dont plus de la moitié d’ici à la fin de l’année 2023, selon la promesse du Président Tlaon au peuple béninois ce 23 mai 2021.

B.T.

Laisser un commentaire