Réformes des SE dans les mairies  : L’expert Franck Kinninvo et le maire Houetcheou se prononcent

Economie & Tech

Après le tirage au sort des secrétaires exécutifs  le 31 mars 2022 à Cotonou, l’expert Franck Kinninvo et le maire de la ville de Ouidah Christian Houetcheou se prononce. Ils font des propositions et le maire jette des lauriers au gouvernement. 

Les secrétaires exécutifs au sort dans la décentralisation, c’est le thème de l’émission 90 minutes pour convaincre sur la radio nationale ce 3 avril 2022. Selon le  maire de Ouidah Houetcheou qui jette des lauriers au gouvernement, la cérémonie de tirage des secrétaires exécutifs, dit-il,  est une réforme des législateurs pour les mairies et nous sommes preneurs. Cette réforme permet aux maires de se consacrer désormais aux populations pour définir une vraie politique de développement des communes. C’est en ces termes que le maire Christian Houetcheou a abordé le thème de l’émission 90 minutes pour convaincre sur la radio du service public. Pour lui, tout est bon dans la réforme et il félicite le gouvernement et son chef Patrice Talon.

Face au maire de Ouidah, Franck Kinninvo, expert en gouvernance locale. Il n’a pas été critique. Il salue cette réforme puis relève le cas du major de la promotion qui n’a pas tiré au sort ni pour les communes à statut particulier, ni les communes intermédiaire et les autres communes ordinaires. “Je pense qu’il n’a pas bien prié”, a ironisé monsieur Kinninvo avant d’espérer qu’il sera retenu en cas de désistement des uns ou des autres. Dans son analyse, Franck Kinninvo, fait savoir que c’est les aléas du tirage au sort et le gouvernement voyant venir certainement cette difficulté a tout mis en oeuvre pour faire passer les 30 premiers et a même reversé les 3 premiers dans les trois catégories de tirage. Il fait ensuite des propositions en souhaitant que le processus ne s’arrête pas seulement aux SE et aux directeurs mais qu’on puisse ouvrir une passerelle entre la fonction publique de l’Etat et la fonction publique territoriale pour les cadres qui souhaitent servir dans les communes afin d’atteindre les objectifs attendus des SE.

En effet, souligne Franck KINNINVO, les SE ont tellement d’attributions et donc sont presque sur tous les fronts dans la mise en œuvre de la réforme. Pour qu’ils arrivent à les assumer, en plus des directeurs, il faut un personnel de qualité afin de soutenir les SE pour la réussite de cette réforme  de la décentralisation.

C’est les SE qui vont tirer très prochainement au sort les autres cadres des mairies notamment les Daf, les PRMP, les chargés des affaires domaniales et autres et ce n’est pas une sinécure. a précisé Franck Kinninvo. Il profite pour demander au gouvernement d’améliorer les salaires des élus locaux ainsi que des fonctionnaires des mairies pour corriger les situations de précarité qui conduisent souvent à la corruption.

L’émission 90 minutes pour convaincre est animé pour la circonstance par Serge Ayaka et Marie Léa Yemadjro qui ont relayé les préoccupations des auditeurs qui pour la plupart ont salué le quota réservé aux femmes.

Adrien HOUNVENOU