Bénin : Les vraies raisons du limogeage du Directeur général du FNDA

Economie & Tech

La Brigade économique et financière (BEF) et la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) sont aux trousses du Directeur général du Fond national de développement agricole ( FNDA) et trois de ses collaborateurs . Selon les informations, ils ont été interpellés dans une affaire de soupçon de rétrocommission dans l’octroi de financement. La Brigade économique et financière les a interpellés et interrogés pour vérifier si les soupçons sont authentiques. 

Aux dernières nouvelles, le Directeur Général du Fond National de Développement Agricole (FNDA),   Léonard Valère HOUSSOU est limogé en conseil des ministres. Le compte rendu du conseil des ministres a donne les raisons du limogeage.

Les raisons du limogeage

“Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a fait au Conseil, un point relatif à des faits de rançonnement et de perception de commissions dont certains responsables dudit fonds seraient auteurs, au préjudice de producteurs agricoles bénéficiaires de subventions, ainsi que de prestataires.

En effet, à la suite de dénonciations, les principaux responsables du Fonds ont été interpellés par la Brigade économique et financière et font l’objet d’une procédure judiciaire.

L’analyse des faits révèle donc une rupture de confiance avec lesdits responsables et le Conseil a décidé de relever le Directeur général de ses fonctions. Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche est instruit à l’effet de saisir le Conseil d’administration pour la même mesure à l’encontre des agents impliqués, sans préjudice des poursuites judiciaires qui en découleraient.

Saisissant cette occasion, le Président de la République a rappelé aux membres du Gouvernement, l’impérieuse nécessité de promouvoir la bonne gouvernance à tous les niveaux de l’Administration publique”, explique le conseil des ministres.

S.E