Taxe sur les manifestations au Bénin : « Les syndicalistes ne sont pas concernés», déclare Amoussou Anselme

Actualités

Le secrétaire général de la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-Bénin), Anselme Amoussou s’est prononcé sur la taxe sur les manifestations au Bénin.

La taxe sur les manifestations au Bénin est abordée dans les commentaires notamment sur les réseaux sociaux en ce qui concerne son application sur la marche syndicale, qui constitue aussi une manifestation. Pour lever l’équivoque sur la question, Anselme Amoussou, secrétaire général de la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-Bénin) estime que les syndicalistes ne sont pas concernés par cette loi fiscale contenue dans le nouveau Code général des Impôts.

« Nous n’avons rien à payer puisque nos marches ne peuvent pas être taxées même le Code des impôts qui fait la polémique aujourd’hui ne prévoit pas de taxer les marches syndicales », a laissé entendre Anselme Amoussou rapporte “La Nouvelle Tribune”. Il poursuit : « c’est une lecture simple. C’est une lecture correcte. C’est une lecture en français, donc je ne me pose pas encore la question de savoir comment je peux payer la taxe sur une manifestation qui n’est pas taxée ».

Par ailleurs, Anselme Amoussou notifie que « la défense des intérêts des travailleurs n’est nullement entamée avec l’article 307 du Code général des impôts ».

Pour rappel, la taxe sur les manifestations prévue dans le nouveau Code général des Impôts en son article 307 touche tout évènement qui pourrait troubler l’ordre public comme, les cérémonies familiales, les bals et réjouissances collectives.

J.J.. AGOSSOU