Selon Edmond Dossa : Les stades omnisports en construction dans le Mono/Couffo livrés fin décembre

Sports

Le chargé de mission du président de la République dans le domaine du sport, Edmond Dossa, en mission de contrôle sur les stades omnisports dans les départements du Mono et du Couffo, a confié vendredi sur le chantier d’Aplahoué, que les jeunes des deux départements pourront entrer en possession des infrastructures sportives d’ici fin décembre si les entreprises en charge des travaux redoublent d’efforts.

Selon Edmond Dossa, dans les départements du Mono et du Couffo, les chantiers de construction des stades omnisports sont en retard par rapport au délai contractuel. A l’en croire, le premier délai était fixé au 31 juillet, le second avancé au 31 octobre que l’autorité a essayé de repousser au 30 novembre. En dépit de ces prolongations, fait-il savoir, ” le constat est tout autre et nous voilà déjà en décembre”.

Pour lui, le  retard est déjà consommé. Cependant, précise-t-il, « on ne pourra plus dire comme tout au début que c’e sont des promesses électoralistes » puisque fait-il remarquer, « les grosses œuvres notamment la tribune, la centrale et les deux latérales sont visiblement déjà implantées ».  L’aire de jeu du football a-t-il poursuivi, « est entrain d’être implantée ». Toujours pour Edmond Dossa, l’entreprise en charge des travaux  devrait être en avance mais elle tient compte de l’expérience d’autres chantiers où la pose du gazon synthétique n’a pas réussi pour corriger celle d’Aplahoué.

Les travaux sont arrivés à un niveau où il ne reste que l’étape de finition. A l’en croire, malgré le retard, si les entrepreneurs redoublent un peu d’effort et augmentent l’effectif des ouvriers sur le chantier, il est fort probable qu’on puisse avoir les ouvrages livrés le 31 décembre au plus tard parce que, souligne-t-il, «  certains ont promis cela et d’autres parlent de fin janvier ». « Si la pression du chef de l’Etat suit, les jeunes du Mono et du Couffo pourront en fin décembre entrer en possession de leurs stades omnisports », a conclu Edmond Dossa.

 

ABP

 

Laisser un commentaire