Bénin : Les raisons de l’arrestation de Madougou, selon son avocat

Actualités

On en sait un peu plus sur  les raisons de l’interpellation de Réckya Madougou mercredi soir à Porto Novo.

Selon Me Renaud Agbodjo, avocat de Réckya Madougou, reçu dans le journal « Afrique Soir » de Rfi tout à l’heure, sa cliente a été interpellée pour « association de malfaiteur et terrorisme ». Des motifs identiques à ceux retenus comme chefs d’accusation contre l’un de ses proches, Bio Dramane Tidjani qui a été déposé à la prison civile d’Akpo-Missérété le lundi 1er mars 2021.

Selon Me Renaud Agbodjo, un mandat d’amener aurait précédemment été délivré contre sa cliente par le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Par ailleurs, Me Agbodjo dénonce l’interpellation de sa cliente et la juge “politique”.

« …les motifs principaux, c’est toujours l’association de malfaiteur et le terrorisme. Il faut considérer tout simplement que sa candidature gêne et cette arrestation est visiblement politique. Nous la dénonçons parce qu’elle est totalement illégale, arbitraire et viole les principes des droits élémentaires des droits de l’homme, des droits humains puisque on ne peut pas empêcher un citoyen dans un pays qui se dit démocratique d’exercer librement ses droits civils et politiques », a dénoncé Me Agbodjo.

Réckya Madougou sortait d’une conférence publique de l’opposition qui a pris fin aux environs de 19h à la salle des fêtes Tiwani de Porto-Novo quand dans la même voiture que l’Ambassadeur Moïse Kérékou et Joël AIVO, sur le pont de Porto-Novo, son véhicule a été bloquée par les forces de l’ordre. L’Ambassadeur Kérékou et AIVO ainsi que le conducteur ont été débarqués par un détachement de la Brigade criminelle qui a conduit Reckya Madougou  à sa base dérangerait.

 

A.C.C.

Laisser un commentaire