Bénin : Les ministères des sports et des affaires sociales offrent des équipements et matériels à la Fédération Handisport

Société

(«  … le mandat hautement social n’est pas un vain mot », selon  Abdel Rahman président de la Fédération Handisport)

Dans le cadre de mettre en lumière les personnes en situation de handicap, passionnées de sports, le ministère des sports en collaboration avec celui des affaires sociales et de la microfinance ont procédé à la  remise de matériels et  d’équipements sportifs à la Fédération Handisport. Ladite cérémonie a eu lieu mercredi 09 Février 2022 au ministère des sports. Elle a connu, entre autres,  la présence du ministre des sports  Oswald Homéky de sa collègue des Affaires Sociales  Véronique Tognifodé.

« Recevez symboliquement ces équipements je n’ai pas besoin de vous prescrire d’en faire bon usage car vous êtes l’une des fédérations les plus sérieuses du Bénin. Je vous recommande d’en faire usage en attendant que nous ne venions avec beaucoup d’autres choses », a déclaré le ministre des sports, Oswald Homéky. Le mandat hautement social du Président de la République vient de prendre son envol dans le secteur du sport, fait-il savoir. « Une matérialisation modeste, concrète du mandat hautement social qu’a annoncé le chef de l’État et qui prendra plusieurs formes », ajoute-t-il.

Le lot de matériels et d’équipements sportifs offert tient compte des différentes classes de handicap à la pratique de sport ou talents, entre autres : les déficients visuels , les déficients intellectuels les déficients moteurs dans toutes leurs catégories . Il s’agit d’un lot composé de : quatre (04) ballons de baskets, quatre jeux de maillots complets de basket-ball, quatre chasubles ( jeu de 15), quatre paires de genouillères, quatre paires de coudières, quatre boules de masse de 3kg,quatre boules de masse de 4kg , quatre boules de masse de 5kg , douze équipements spécifiques. Une remise que Oswald Homéky qualifie de symbolique.

Pour Nonvignon  Okry directeur du sport et de la formation, l’implication du ministère des sports en ce qui concerne  le bien être des béninois à travers la création des conditions de la pratique du sport d’entretien ainsi que le  sport de compétition prend en compte d’une manière exceptionnelle les personnes en situation de handicap  fait savoir. Il ajoute que cette prise en compte de la fédération handisport du Bénin à travers les subventions du gouvernement traduit le sens primordial du bien-être de la population par les autorités. Parlant du caractère symbolique et inédit des équipements et du matériel, le ministre fait remarquer que ce n’est pas encore l’instant idéal pour médiatiser les actions. « Je ne crois pas que nous ayons atteint le niveau pour commencer à médiatiser nos remises de matériels. C’est à cause du caractère symbolique et inédit de cette opération que nous avons convenu de le faire». Néanmoins cette médiatisation va désormais montrer qu’au Bénin, sous le président Patrice Talon on attend pas forcément de recevoir les demandes des personnes para-olympiques et omnisports pour y satisfaire mais qu’ on peut anticiper leurs besoins tout en tout jetant un regard sur eux afin  de leur donner le nécessaire. Le Ministre n’as pas manqué de mettre l’accent sur le caractère valeureux  des handicapés sportifs . C’est à juste titre qu’il confesse «pour cette audace , cette détermination que vous avez d’aller chercher des médailles le ministère des sports ne lâchera pas son énergie pour vous accompagner.»

Une remise pleine de révélations

«La cérémonie est pour moi une révélation et ça doit rester dans l’histoire »,  a indiqué Abdel Rahman président de la fédération Béninoise de handisport. Il fait comprendre que le sport permet d’être en bonne santé , de se valoriser. Il permet à la personne handicapée de dire “oui je peux”. Avec gaieté de cœur il a aussi bien notifié le caractère hautement social.  « A partir d’aujourd’hui les gens vont comprendre que le mandat hautement social n’est pas un vain mot ». Le directeur de handisport  promet s’engager à sensibiliser les personnes handicapées à la pratique des sports qui pour eux  reste un puissant moyen d’inclusion sociale . «Les matériels que nous a remis le ministère aujourd’hui  va permettre à toutes les  personnes handicapées de tout le Bénin de profiter de cela…», a-t-il déclaré.  Nonobstant que le handicap constitue une source de vulnérabilité, toute personne handicapée n’est pas forcément démunie car tout dépend des conditions dans lesquelles elles vivent, des chances en matière de santé d’éducation, d’emploi de sport de loisirs et bien d’autres, selon les explications de la ministre des affaires sociales Véronique Tognifodé. L’handicapé n’est pas un problème en soi, fait-elle savoir.

«À vous chers personnes handicapées j’adresse mes sincères remerciements car la tâche est énorme mais exaltante j’espère compter sur votre patriotisme et votre humanité pour conduire avec abnégation les actions  du sport para olympique Considérez désormais que vous avez une supportrice et un supporteur engagés à vos côtés », a déclaré la ministre des affaires sociales. Elle a lancé un appel  à l’implication des filles et femmes porteuses de handicap.  De même, elle espère à l’aboutissement des objectifs fixés « je vous exhorte à faire un bon usage de ces matériels et équipements en t vue de l’atteinte aux objectifs escomptés », a conseillé Véronique Tognifodé..

Mireine YAHOUNGO