Bénin : Les auditions ont commencé après le décès de 4 patients au Cnhu

Actualités

Après le décès, vendredi 7 octobre dernier,  de quatre patients au Cnhu-Hkm, le plus ancien et grand hôpital du Bénin, les enquêtes et auditions ont commencé.

Selon les informations, Vendredi, le procureur de la République a ouvert une enquête à la brigade criminelle. La police judiciaire s’est déplacée sur les lieux et a démarré les auditions. Le Directeur général du CNHU-HKM a été écouté ce vendredi par la Brigade Criminelle, informe-t-on.

Ce sont les réseaux sociaux qui ont donné l’alerte dimanche 9 octobre et quelques heures après, le directeur général du CNHU dans un communiqué confirme « 4 décès de patients enregistrés vendredi au petit matin ». A la suite de la direction générale de l’hôpital, le ministre de la Santé dans un communiqué indique « qu’un dysfonctionnement au service de réanimation aurait conduit à la mort de 4 de nos compatriotes ». Il qualifie la situation de « grave », présente les condoléances du gouvernement aux familles éplorées et appelle au calme. Le dysfonctionnement dont parle ministre est, pour les proches des victimes joints par Frissons radio, la coupure d’électricité intervenue dans la nuit de jeudi à vendredi. Plusieurs sources confirment la coupure d’électricité.

« Le vendredi aux environs de 2h52, mon épouse m’a réveillé pour me faire comprendre qu’il y a une coupure d’électricité parce que nous passons la nuit au CNHU. Je suis allé à la réanimation, celui qui s’est présenté c’est un garçon de salle. Je lui ai dit : “est-ce que cette coupure d’électricité ne peut pas porter préjudice à nos malades ?” Il a dit “oui, mais nous gérons », témoigne le père d’une patiente décédée. Le Président Patrice Talon a saisi l’Autorité de régulation du secteur de la santé à l’effet de s’occuper au plus vite du dossier.

A.C.C.