Après l'annonce du décès du roi d'Abomey : Le premier ministre de Dada Kêfa Sagbadjou Glèlè fait des révélations

Actualités

(« Le décès du roi Kêfa Glèlè n’est pas encore officiel », fait-il croire)

Des révélations au Palais royal d’Abomey. Près deux mois après  l’annonce du décès de sa Majesté Kêfa Sagbadjou Glèlè,le premier ministre de la cour royale Dah  Gansé Agonglo sort de son mutisme

Au sein du palais royal  d’Abomey, le décès du roi Kêfa Glèlè n’est pas encore officiel. Du moins, selon son premier ministre Dah Gansé Agonglo sur la chaîne Frissons radio vient de dédire l’information et  donne plus de précisions.

Selon le premier ministre Dah Gansé Agonglo, «C’est au cours de la cérémonie Assikplata  que vous  aurez l’information officielle qui sera annoncée par le Mitodaho».

Le décès du roi n’est pas encore une réalité, fait croire le premier ministre de la cour royale Gansé Agonglo. «Pour le moment, il n’y a pas encore le décès du roi ; il y a la fièvre au palais. Le roi est à Agolizan, ça veut dire que le roi n’est plus apte  pour exercer sa fonction de rois », explique le premier ministre Dah Gansé Agonglo

À l’en croire, le décès du roi annoncé le vendredi 17 décembre 2021 par un  haut-dignitaire du palais d’Abomey n’est pas encore authentique. Il tient à souligner que le  décès du roi se fait par la cérémonie appelé “Assikplata”. «C’est à cette cérémonie que vous

aurez l’information officielle qui sera annoncée par le Mitodaho». Suite à cela,72 h au maximum « nous pouvons avoir un nouveau roi qui annonce le décès de l’ancien » . Selon les dires du premier ministre Dah Gansé Agonglo, lorsque celui qui part ne désigne pas le “Vidaho” il revient  maintenant aux membres de la famille royale de  se réunir  pour désigner un “Vidaho”.

Pour une explication plus claire sur la notion de “vidaho” c’est le prétendant au trône du roi. «Il faut que quand même  qu’il y ait une sécurité autour de lui pour que d’autres problèmes ne surviennent pas à coup de chemin», informe  Dah  Gansè

M.A.