Bénin : Le Monument Amazone inauguré le 30 juillet à Cotonou

Actualités

C’est officiel. Et sauf changement, le Monument ou statue Amazone sera inauguré le 30 juillet prochain en prélude à la célébration de la fête nationale du 1er août au Bénin.

Érigée à Cotonou entre le Palais des congrès et le Port de Cotonou en face de la Présidence de la République, le Monument Amazone sera inauguré le 30 juillet prochain. Ainsi en a décidé le gouvernement de Talon. C’est un “grand événement” que prépare le gouvernement, apprend-on de sources bien informées.La statue Amazone est érigée sur l’esplanade des Amazones et imposante du haut de ses 30 mètres.
Après la Place Étoile rouge, ce monument marquera la ville de Cotonou et drainera des touristes. Samedi 30 juillet prochain, la statue sera dévoilée au grand public après son inauguration.

Un peu d’histoire au sujet des Amazones

Les Amazones ont joué un rôle majeur au sein du royaume de Danxomè.

Protectrices du roi Ghezo, qui a régné de 1818 à 1858, les amazones ont formé une troupe d’élite, jurant fidélité au roi jusqu’à sa mort.

Elles étaient de redoutables gardes du corps souvent recrutées à l’adolescence par le roi pour leur force et leur beauté mais aussi parce que la main-d’œuvre était de plus en plus rare en raison de la traite européenne des esclaves.

Les récits historiques sur les Amazones sont peu fiables, bien que plusieurs marchands d’esclaves, missionnaires et colonialistes européens aient relaté leurs rencontres avec des guerrières redoutables, intrépides et impitoyables.

C’est d’ailleurs en référence au mythe des femmes guerrières de la mythologie grecque qu’elles ont été surnommées les ‘Amazones du Dahomey’ par les Européens au 19e siècle.

Aujourd’hui, les historiens les appellent “minon”, ce qui peut être traduit par “nos mères” en langue locale fon.

Leur esprit subsiste toujours dans les danses traditionnelles du Benin.

A.C.C.