Bénin : Le ministère de la santé autorise la mise sur le marché de Vita Iron

Actualités

(Dr Raphael Tchidimè honore le Bénin et les laboratoires GBE aux cérémonies de recherche de Pharmacopée et Médecine traditionnelles africaines du CAMES à Lomé)

Le Bénin autorise la mise sur le marché du produit Vita Iron. Cette décision, en somme une bonne  nouvelle, a coïncidé avec  le Programme Thématique de Recherche de Pharmacopée et Médecine traditionnelles africaines du CAMES qui a regroupé ce vendredi 30 avril 2021 à Lomé au Togo des acteurs de la Phytomédecine et de la médecine moderne. Dr Raphael Tchidimè promoteur des laboratoires GBE qui produit Vita Iron a honoré l’Afrique et le Bénin à Lomé.

Jusque-là, la vente du produit Vita Iron était suspendue au Bénin. En effet, la distribution et la dispensation de Vita  Iron a été suspendue le mardi 1er septembre 2020 par le Directeur général de l’Agence béninoise de régulation pharmaceutique.

Selon l’autorité, conformément aux textes, aucun produit pharmaceutique ne peut être commercialisé sur le territoire béninois s’il n’a obtenu l’autorisation de mise sur le marché délivrée l’Agence béninoise de régulation pharmaceutique.

Depuis quelques heures, cette suspension est levée.  Dans une décision, le Directeur général de l’Agence béninoise de régulation pharmaceutique  vient d’autoriser la mise sur le marché de VITA IRON produit par les laboratoires GBE qui ont régularisé leur situation au ministère de la santé, selon des sources concordantes et autorisées. C’est une bonne nouvelle pour les grossistes et autres consommateurs du produit Vita Iron , sponsor d’un grand événement des acteurs de santé à Lomé vendredi dernier.

On se rappelle, en février 2020, la ville de Tabligbo au Togo a abrité un colloque sur la Phytomédecine et l’etnopharmacologie pour le développement durable en Afrique. A l’occasion, la valorisation du produit Vita Iron des laboratoires Génération Bien-Etre (GBE)  dans les officines de santé en Afrique a été abordée. Aux assises de Tabligbo, plusieurs recommandations ont été faites aux tradipraticiens et aux autorités en charge de la santé.

L’objectif de cette rencontre internationale qui a regroupé des praticiens de la médecine traditionnelle, les enseignants chercheurs et les étudiants venus du Bénin, Burkina, Ghana et Togo est de créer une osmose entre la médecine traditionnelle et moderne. La valorisation de Vita Iron dans les officines de santé en Afrique a été l’un des faits majeurs qui ont attiré l’attention à Tabligbo.

Ce vendredi 30 avril 2021 à Lomé Agora Senghor, se sont déroulées les cérémonies du bilan d’activités 2020 du point focal Togo du « Programme Thématique de Recherche de Pharmacopée et Médecine traditionnelles africaines du CAMES et Perspectives ». A cette rencontre internationale dont le sponsor officiel est VITA-IRON, le gouvernement togolais était représenté par deux ministres dont le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Le promoteur des laboratoires GBE à ce grand rendez-vous international, Dr Raphael Tchidimè, a honoré l’Afrique et le Bénin. Il a été applaudi lors de son intervention surtout à cause du produit des laboratoires GBE, VITA IRON, un produit très connu.

Comme à la conférence de presse au colloque de Tabligbo en février 2020, le promoteur du laboratoire GBE, Raphael Tchidimè, assisté alors du Professeur Koudovo Koffi (Maitre de conférences) a montré à la face du monde les bienfaits du produit VITA IRON. Si la rencontre de Tabligbo a permis aux participants de fédérer leurs énergies pour que les travaux de recherche soient valorisés en phyto médicaments, la rencontre de Lomé cette année a permis aux acteurs de faire le Bilan d’activités 2020 du Point Focal-TOGO du Programme Thématique de Recherche de Pharmacopée et Médecine traditionnelles africaines du CAMES et Perspectives ( voir en encadré le point).

Emmanuel Amour T.

1 thought on “Bénin : Le ministère de la santé autorise la mise sur le marché de Vita Iron

Laisser un commentaire