Présidentielle 2021 :  Le duo Djimba-Hounkpè lance sa campagne à Djougou*

Politique

(Alain Adihou quitte Soumanou Toléba pour Soumanou Djimba)

Le duo Soumanou-Hounkpè du  parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE), porte-flambeau de l’opposition, a choisi la partie septentrionale du pays pour lancer le  vendredi 26 mars, sa campagne électorale. Au Stade Atchoucouma de Djougou, un géant meeting a connu la participation des militants,  sympathisants, mouvements politiques venus par milliers des quatre coins du pays et aguerris pour porter leur le duo candidat à la victoire au soir du 11 avril.

La mobilisation enregistrée par le meeting des cauris à Djougou, laisse bien présager que le scrutin  du 11 avril prochain ne sera pas du tout un match amical. Le duo Djimba- Hounkpè avait déjà sillonné quelques grandes villes du pays pour présenter aux militants, sages et notables son projet de société. Fortement mobilisés au Stade Atchoukouma de Djougou ce vendredi 26 mars, les militants, sympathisants, mouvements politiques  ont à travers les discours de leurs différents représentants, affiché leur adhésion au projet de société porté par Soumanou Djimba et son colistier Paul Hounkpé qui se posent  comme le duo du consensus capable de faire face au duo de la mouvance et d’agir pour l’alternance au sommet de l’État et pour la restauration des acquis démocratiques et sociaux.

Au moment il doit s’adresser aux militants pour décliner les grandes lignes du projet de société que le parti Fcbe propose au peuple, le candidat Soumanou Djimba  n’a pas manqué de peindre en noir la gestion du régime Talon. Selon Soumanou Djimba, son colistier et lui comptent reconstruire le pays sur la base du consensus. Il a  insisté sur la nécessité d’agir dans un premier temps pour la réconciliation nationale. Et ceci passe, a-t-il  martelé, par le retour de tous les exilés politiques au pays.

« Vous devez comprendre à l’instant même où je vous parle que le projet de société que la Fcbe vous présente, c’est de préparer le peuple à l’alternance démocratique. Les béninois construisent le Bénin sur la base du consensus. Face à la rupture, nous opposons la continuité. Populations du Bénin, face à la ruse et à la rage, nous opposerons le consensus. Moi président de la République, je ferai tout pour que les exilés politiques, tous les enfants du Bénin regagnent leur bercail. Dans le pays, il n’y a que de mécontents, dans le pays, il n’y a que de radiations…. », a souligné le candidat Fcbe qui a surtout indiqué qu’il  compte baser sa gestion sur la justice sociale.

« Nous avons compris qu’une démocratie qui ne nourrit pas son peuple est un poison..  Nous ferons tout pour que l’école soit à la portée des enfants, pour que l’université ne soit pas que pour les enfants des riches, nous combattrons toute sorte d’économie extravertie…Moi président de la République, je ferai tout pour que la diplomatie béninoise retrouve sa place dans le temps…”, a promis le candidat Fcbe. Il a appelé les militants à la sérénité et  à la mobilisation générale. « …le bout du tunnel est proche pour une alternance démocratique », dit-il.Il faut préciser que Alain Adihou du parti FCDB a quitté Soumanou Toléba pour Soumanou Djimba et Paul Hounkpè.

(Avec B.M.)

Laisser un commentaire