Le DG douane confirme le toilettage du PVI

Economie & Tech

A l’opposé des informations agitées dans l’opinion publique, le Programme de Vérification des Importations PVI, a connu un toilettage prenant en compte les observations et recommandations de tous les acteurs portuaires. Cette information émane du nouveau Directeur Général de la douane Charles Sacca assisté de Marcellin Laourou lors d’une conférence de presse mercredi.

Les douanes béninoises ont été associées à l’élaboration de la nouvelle version du PVI lancée ce 1er avril 2017 . Le DG de la douane Charles Sacca a annoncé mercredi l’implication de la douane dans le PVI. La douane est désormais instruite pour le suivi de la gestion de Bénin Control. Selon le DG de la douane, tous les acteurs portuaires ont pris part aux différentes assises qui ont abouti à la nouvelle formule du PVI. Les ajustements et les décisions finales ont été menés autour d’un consensus.

Les produits de grande importation et de grande consommation comme le wax hollandais, la volaille et autres produits seront désormais dédouanés sur les anciennes bases.

Cette conférence de presse a également connu la présence de Marcelin Laourou. Le Sg Sydob est revenu sur les propos tenus par Sébastien Ajavon la semaine dernière. Il a exposé les différentes mesures du PVI qui sont prises par rapport aux conteneurs en provenance de l’Argentine et surtout du Brésil. Désormais, ces conteneurs feront l’objet d’un contrôle rigoureux et strict. Il a également apporté un démenti formel à propos du supposé changement de scellés du conteneur ayant chargé les 18 kg de Cocaïne. “Aucun scellé n’a été changé”, dit-il. Et pour les différentes accusations portées contre la douane dans ce dossier par Ajavon, une bataille judiciaire s’annonce.