Le COS LEPI confirme la livraison de la liste électorale pour la semaine prochaine

Politique

C’est à la faveur de la visite d’abord du Représentant spécial
Secrétaire Général des Nations Unies et d’une mission du Programme
des Nations Unies pour le Développement au COS-LEPI que les premiers
responsables de cette structure ont confirmé pour la semaine
prochaine, la livraison de la Liste Electorale Permanente Informatisée
( LEPI). Il faut rappeler qu’après l’affichage de la Liste électorale
Informatisée Provisoire (LEIP), le COS-LEPI appuyé par les techniciens
du Centre National de Traitement s’attèlent depuis le début de cette
semaine, à examiner et prendre en compte, les dernières réclamations
des citoyens avant de rendre disponible la liste tant attendue et
imprimer les cartes d’électeurs. Voici les déclarations de Sacca
Lafia, président du COS-LEPI et du Vice-président, Augustin
Ahouanvoébla à la fin de la visite de la mission du Programme des
Nations Unies pour le Développement

Sacca Lafia

« Le Gouvernement du Bénin a sollicité l’appui des Nations Unies pour
conduire les prochaines élections. Dans ce cadre hier lundi ( NDLR 16
février 2015), Représentant spécial et Chef Bureau des Nations Unies
pour l’Afrique de l’Ouest monsieur Mohammed Ibn Chambas et ce matin (
NDLR : mardi 17 février 2015), c’est les membres du Programme des
Nations Unies pour le Développement qui sont venus en délégation
toujours pour évaluer l’avancement des préparations pour les élections
dans notre pays… Le COS LEPI qui en a charge l’élaboration de la liste
électorale est un maillon du processus électoral et c’est dans ce
cadre que nous les avons reçus. Nous leur avons fait le point exact en
ce moment de l’évolution du processus de correction et d’actualisation
de la liste électorale, les difficultés qui ont été les nôtre et le
niveau de satisfaction de la population. En retour toutes les deux
délégations ont marqué leur satisfaction et la qualité de la Liste
Electorale Informatisée Provisoire. Le Cos Lépi a profité pour faire
remarquer que l’appui qu’on a eu des autorités gouvernementales n’a
pas atteint nos souhaits et a surtout pour solliciter une plus forte
collaboration de l’Etat et a souhaité une utilisation plus large de la
liste. On a surtout garantir à la délégation que la liste va sortir à
la date proposée donc en milieu de semaine prochaine, que très
prochaines nous allons élaborer les cartes d’électeur, qu’on se
chargera de la distribution et que tout ce processus va se terminer
vers la fin du mois de mars pour qu’Avril, la campagne puisse
commencer afin que le 26 avril les élections aient lieu. Ce qui est
remarquable, les deux délégations nous ont félicité ce qu’on n’a pas
remarqué du côté des autorités et de la presse béninoises et surtout
on les a rassuré que l’élection peut avoir lieu sans conflit, sans
violence et s’il devrait y en avoir, ce ne serait pas lié à la qualité
de la liste électorale. La loi nous imposé une exhaustivité de 90%,
mais on pense qu’on a fait une exhaustivité de 95 à 97%. Vu dans ce
sens, la liste est consensuelle, transparente, fiable. Elle peut
servir aux prochaines élections sans difficultés. »

Augustin Ahouanvoébla

“Je voudrais d’abord remercier les citoyennes et les citoyens pour la
patience observée tout au long du processus. Nous avions fini avec
l’affichage de Liste Electorale Informatisée Provisoire. Actuellement
nous sommes en train de prendre en compte les réclamations faites par
les citoyens. Ces corrections et réclamations portent sur les données
alpha numériques mais aussi sur les centres de vote qui constitue la
correction….Ensuite nous allons passer à la génération des PDF pour
éclater les électeurs par poste de vote et par centre de vote pour
commencer à produire les cartes d’électeur. Ce sont là les activités
parallèles que nous menons pour livrer la liste en milieu de semaine
au plus tard le 23 février à la Cena et dans le même temps poursuivre
et finir l’impression des cartes d’électeur pour permettre en autres
aux candidats qui ont mis des photocopies de leur anciennes cartes
d’électeur de pouvoir changer et avoir leur dossier en règle.”