A propos de la "fusion BR- UP le Renouveau" : « Le Bloc Républicain ne disparaîtra pas », répond Distel Amoussou

Politique

“S’il y a une erreur à ne jamais commettre dans le contexte politique actuel dans notre pays, c’est de penser à la fusion BR- UP le Renouveau.

Y travailler comme le font certains acteurs politiques en sourdine est encore plus préjudiciable à la sécurité des réformes structurelles et fonctionnelles en cours dans notre pays.

Les échos qui me parviennent en effet, font état d’une très forte pression politique sur le Président Patrice TALON, aux fins de le pousser à la fusion du BLOC RÉPUBLICAIN à L’UNION PROGRESSISTE Le Renouveau.

En réalité, ce projet qui bouillonne dans la tête de certaines personnes ne date pas d’aujourd’hui, sauf qu’ils y travaillent aujourd’hui plus fortement, au lendemain du scrutin législatif et à cette veille des tractations pour la composition du bureau de l’Assemblée.

L’un des risques que porte ce projet de fusion contre- nature est d’offrir à l’opposition les armes de s’offrir la mouvance en bloc.

Dans le contexte actuel, ne pas vouloir de UP -le Renouveau , offre la possibilité d’aller ou de venir au BR, et vice-versa.

Mais dans le cadre d’une fusion, ceux qui ne veulent pas de l’une des deux formations politiques de la mouvance n’auront d’autres choix que de voter pour l’opposition, tout en restant, les dents bien blanches avec la mouvance.

À l’analyse, il conviendrait de ne pas travailler pour la disparition de l’une ou l’autre formation politique de la mouvance, encore moins, à la disparition de l’une d’elles.

Agir sur les faiblesses, y travailler pour doper ces deux formations aux idéologies nettement séparées me paraît le chemin de la sécurité politique du système TALON”.

Distel  AMOUSSOU ( chronique )