Initiation à la prise de parole en public en milieu scolaire : La Jci Abomey-Calavi Pioneer révèle de jeunes talents en art oratoire

Santé & Culture

Fidèle à ses engagements socio-communautaires, la Jeune chambre internationale (Jci) Abomey-Calavi Pioneer a organisé, à l’intention des élèves provenant des écoles de la commune d’Abomey-Calavi, un concours d’art oratoire et de rédaction de discours. Dénommé “Jeune et éloquent”, cette compétition intellectuelle a connu son épilogue, ce samedi 22 mai, au Sos Village d’enfants. Dans la ville universitaire, pour cette cinquième édition, on pouvait relever la présence de parents, amis et membres de ladite organisation.

84,22% contre 77,11%. Tel est le verdict du jury présidé par le sénateur Romuald Ogoubiyi, à l’issue de la finale, dans la catégorie ” Débat”.  Voilà les taux de pourcentage respectivement réalisés par le Collège catholique Don Zefirino Agostini et le Complexe scolaire Vigninou lors de l’ultime face-à-face du concours Jeune et éloquent de cette édition 2021. Pour la circonstance, les deux trios de candidats en lice ont planché sur l’”Egalité entre l’homme et la femme”. Tel est le thème autour duquel ont gravité leurs échanges. Selon Goretti Amoussou, élève en 1ère C et membre de l’équipe gagnante, ce concours est bienfaisant. C’est ce qu’elle exprime en ces termes : « Je me suis soulagée. Je vois que si on me présente devant un public plus nombreux, je vais commencer à présenter d’autres choses devant d’autres personnes pour pouvoir m’habituer à parler devant un public contenant par exemple trois cents personnes. » Dans la seconde catégorie dénommée “Discours”,  c’est Bénie Nouatchi Sodji, élève en 3e, au Complexe Scolaire Abbé Florent Nascimento qui a occupé la première loge du classement des lauréates. Crédité de 91,16%, elle devance Irène Amoussou Zanda et Esther Hounsa qui ont respectivement obtenu 89,16% et 87%. Pour le compte de cet ultime stade de la compétition, les candidates se sont penchées sur le thème “Responsabilité de la jeunesse dans le développement du Bénin”. Au terme de la délibération du jury, la lauréate a succinctement exprimé ses impressions : « Je suis heureuse d’obtenir cette attestation », a-t-elle laissé entendre. Après avoir félicité les lauréats de ce concours, la présidente de la Jeune chambre internationale Abomey-Calavi Pioneer, Alice Davakan, a, dans son allocution, témoigné de la gratitude à l’égard de toutes les personnes ayant contribué à la concrétisation de ce projet. Il s’agit, entre autres, de l’équipe ayant piloté ce projet dont le directeur est Charles Amènou, du sénateur Romuald Ogoubiyi et des divers partenaires techniques de l’organisation locale. Ensuite, elle a exhorté les récipiendaires à consentir davantage d’efforts. « Je vous invite à travailler. Travaillez ! Travaillez pour que le meilleur qui est en vous puisse s’éclore ». Car, a-t-elle ajouté, « En matière de prise de parole, rien n’est acquis ». Notons que pour cette cinquième édition, cinquante-deux candidats ont été retenus pour la formation. Au terme de cette étape, ils étaient trente-trois à avoir représenté neuf établissements pour la phase finale. A présent, les regards sont tournés vers la sixième édition qui se tiendra l’année prochaine.

Gineste TOSSOU DEGBE

 

Laisser un commentaire