Bénin : La douane rappelle à nouveau à l’ordre les contrebandiers des produits pétroliers

Actualités

Dans un communiqué diffusé sur la télévision nationale, le directeur général des douanes, Alain Hinkati, rappelle à l’ordre les contrebandiers des produits pétroliers.

C’est suite à la recrudescence de la contrebande des produits pétroliers communément appelés “kpayo” avec des véhicules personnels ou des taxis, des tricycles et des motocycles que la direction générale des douanes a rompu le silence. A travers un communiqué télévisé, Alain Hinkati, met en garde les contrebandiers. « Tout moyen de transport saisi pour cause de contrebande de ces produits sera purement et simplement confisqué », avertit le directeur général des douanes.

Récemment, au détour d’une rencontre organisée par le directeur général des douanes, Alain Hinkati à la direction départementale Borgou- Alibori le 14 mars 2022 à Parakou, le transport des produits pétroliers a été interdit aux contrebandiers.Selon la décision relayée par le directeur départemental des douanes Borgou-Alibori le colonel Francis Kotto Gbian, il est interdit sur toute l’étendue du territoire national, le transport des produits pétroliers par les véhicules à 4 roues, 3 roues et 2 roues. Le transport des produits pétroliers est autorisé plutôt aux véhicules à 6 roues, 10 roues et même 16 roues. Les produits sont stockés dans des normes de transport à l’intérieur desdits véhicules respectant ainsi les règles de sécurité, précise le communiqué lu par le directeur départemental des douanes Borgou-Alibori. Tout individu surpris par les services des douanes faisant entrave à la présente décision, verra son véhicule définitivement saisi sans aucune forme de procès, a prevenu le Ddd/Borgou-Alibori à la fin du communiqué invitant par ce créneau les acteurs du formel à respecter les dispositions des procédures douanières en vigueur. Le nouveau communiqué de la direction des douanes va donner à réfléchir aux contrebandiers.

B.T.