L’UN prépare déjà la présidentielle de 2016

Politique

L’UN prépare déjà la présidentielle de 2016. C’est une lapalissade. Comme le dit l’adage, qui voyage loin, ménage sa monture, la présidentielle de 2016 fait parti du menu de la concertation des cadres de la coalition « UN » à Grand-Popo le week-end écoulé.

Les cadres de l’UN veulent gagner d’autres combats électoraux. Les travaux de la concertation politique des cadres de la Coalition” Un ” qui se sont déroulés les samedi 30 et dimanche 31 mai 2015 au Millénimum Popo Beach de Grand-Popo, ont été consacrés en partie à cette question de l’élection présidentielle de 2015. C’est ensemble qu’on gagne. Et les membres de l’UN le savent.
C’est pourquoi leur souhait est que les cadres de cette coalition soient plus solidaires. Les cadres rêvent de grandes victoires et à long terme au niveau de la coalition Union fait la Nation (Un).

Au lendemain des élections législatives du 26 avril 2015, les cadres des partis et mouvements politiques composant la coalition réfléchissent sur un certain nombre de questions concernant le groupe. Les cadres ont voulu accorder leur violon quant aux perspectives de la coalition pour d’autres victoires plus grandes.. L’appel de l’He Candide Azannaï est clair : combattre les appétits personnels. L’Honorable Candide Azannaï, Président du Parti Restaurer l’Espoir, est retourné à la case départ en recentrant le débat sur la mission de l’Un et de la coalition ” Un “. Selon Azannai, l’Un incarne l’opposition et a un pouvoir de type traditionnel. Le vivre ensemble appelle à trois choses, le principe d’identifier les valeurs et de les définir. « Nous n’avons pas été combatifs dans beaucoup de circonscriptions électorales », a fait remarquer Candide Azannaï. A l’geure actuelle, dit-il, il faut pour le Bénin, des groupes puissants et non des individus puissants. C’est pourquoi pour l’élection présidentielle de 2016, Candide Azannaï propose que les membres resserrent leurs rangs pour une autre victoire. « Nous devons combattre les appétits personnels afin d’accéder au pouvoir. Nous devons dépasser les petits calculs. Nous devons quitter les petits jeux », conseille l’He Candide Azannaï aux cadres de la Coalition. Il a promis l’entière disponibilité de son parti pour la réalisation des rêves de la coalition.
Par ailleurs, Candide Azannai a rendu à Grand-Popo un hommage mérité au président Bruno Amoussou. Il reconnait que l’élection du Me Adrien Houngbédji à la tête de l’Assemblée nationale a été possible grâce à cet homme. Pour lui, il faut une journée pour honorer Bruno Amoussou de son vivant. Soulagé avec la victoire de l’Un à l’Assemblée Nationale, Candide Azannai invite les militants à plus de détermination pour les victoires futures.