Jean Pliya décédé vendredi en Côte d’Ivoire

Santé & Culture

L’ancien ministre de l’Information et du Tourisme et écrivain béninois, Jean Pliya, est décédé vendredi dernier à Abidjan en Côte d’Ivoire, où il était en mission depuis quelques jours, des suites d’une crise dans sa 84ème année, a –t-on appris de sources officielles à Cotonou.

C’est un baobab qui s’en est allé. Ancien recteur de l’Université nationale du Bénin, Jean Pliya a occupé plusieurs fonctions politiques, notamment directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale de 1961 à 1963, ministre de l’Information et du Tourisme en 1963, directeur de cabinet du général Soglo, puis député.
Egalement enseignant chercheur en histoire à l’Université nationale du Bénin, il a été auteur de plusieurs ouvrages de la littérature béninoise, notamment “L’Arbre fétiche, recueil de nouvelles”, “La Voiture rouge, L’homme qui avait tout donné, le Gardien de nuit”, “Kondo le requin”, “Les Chimpanzés amoureux”, ” La Secrétaire particulière” et “Les Tresseurs de cordes”. Par ailleurs, il a été aussi responsable national du Renouveau Charismatique catholique.

Biographie et bibliographie

Jean PLIYA est né le 21 juillet 1931 à Djougou, au Bénin. Il est marié et père de 7 enfants.
Ses études secondaires commencées en 1946 au Bénin et en Côte d’Ivoire se poursuivent à l’Université de Dakar et de Toulouse. Il obtient sa license de géographie en 1955, puis son DES en 1957, année où il passe son CAPES et devient Professeur certifié d’Histoire et de Géographie.
En 1976, sa thèse de doctorat en 3e cycle de Géographie sur « La pêche continentale et maritime dans le Sud-Ouest de la République du Bénin », lui vaut une mention Très Bien et les félicitations du Jury.

Une carrière d’enseignant

Il enseigne l’Histoire et la Géographie de 1957 à 1969 en France (à Cahors et à Lyon) et au Bénin (à Porto-Novo et à Cotonou).
Il est Assistant de Géographie de 1969 à 1972 à l’Université du Bénin au Togo, puis de 1972 à 1976 à l’Université Nationale du Bénin. Il est Maître Assitant depuis 1976.
De 1983 à 1991, il enseigne la Géographie tropicale et économique à l’Université de Niamey (Niger).
Des activités politiques et administratives
Rentré au Bénin à la veille de l’Indépendance, il participe à la vie politique et aministrative de son pays.
Directeur de Cabinet du Ministre de l’Education Nationale de 1960 à 1963.
Ministre de l’Information et du Tourisme, 1963.
Député à l’Assemblée Nationale et 1er secrétaire de l’Assemblée de 1964 à 1967.
Vice-Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines de l’ Université Nationale du Bénin, de 1972 à 1974.
Vice Recteur de l’Université Nationale du Bénin, de 1975 à 1981.
Recteur de l’Université Nationale du Bénin de 1981 à 1983.
Consultant au Ministère du Développement rural et de la Coopération de 1976 à 1980.
Une participation active à L’U.N.E.S.C.O.
Membre de la Commission Internationale de Réflexion sur le Développement futur de l’Education, UNESCO, Paris de 1979 à 1981.
Membre titulaire du Conseil d’Administration et du Comité Permanent de l’Institut de l’UNESCO pour l’Education (Hambourg), de 1980 à 1983.
Vice-Président du Bureau Béninois de coordination du NEIDA (Réseau d’innovations éducatives pour le Développement), de 1976 à 1982.
Des prix et des distinctions
Médaille Vermeil du Mérite du Bénin – 1er août 1962
Pour l’ARBRE FETICHE : Prix de la meilleure Nouvelle africaine, en 1963, à Paris.
Pour KONDO LE REQUIN : Grand Prix de Littérature d’Afrique Noire, à Paris, en 1967.
Pour la SECRETAIRE PARTICULIERE : 2éme prix du Concours Radiophonique de l’OCORA, à Paris, en 1967.
Dans l’ORDRE FRANÇAIS DES ARTS ET LETTRES, Jean PLIYA a été nommé Chevalier le 21 janvier 1974, puis officier le 19 septembre 1981
Parcours et engagement religieux
Responsable de la J.E.C (Jeunesse Etudiante Chrétienne) et de l’Action Catholique des familles) – Université de Toulouse – France .
Représentant de l’Afrique comme laic au Synode des évêques d’Afrique et de Madagascar – 1994 – Rome.
Responsable National du Renouveau Charismatique Catholique au Bénin.
Évangélisateur et Prédicateur (Sénégal, Guinée, Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Togo, Gabon, Centrafrique, Cameroun), en Europe (Belgique, Luxembourg, Italie, Suisse, France), en Amérique et dans les îles (Ile de la réunion, Guyane française, Martinique).